Shop Mobile More Submit  Join Login

Tagg again Loki .......and co

Journal Entry: Fri Jan 14, 2011, 10:09 AM


Allez c'est reparti ^^(je vais le faire en plusieurs journaux hein parce qu'il me reste à faire Varlam, Alan, et Kalli ^^ ) retaggé par :iconladyarnwyn: et :iconlweeling: pour Loki (et ça va me coûter cher les révélations -_-)


Loki : loki10 by Syrkell

1 : Loki est né sur une île lointaine, berceau de la civilisation Lyth, au sein d'une famille régente issue d'une caste guerrière. A ce titre, il a reçu une éducation militaire complète. Il excelle dans le maniement des sabres courts ainsi que dans le dressage des chevaux. Il a une soeur jumelle, appelée Swann. C'était un jeune garçon assez révolté, curieux du monde et convaincu que ce monde avait besoin d'être changé. Plutôt sociable, il se révèle assez timide avec les filles. Il a une passion pour les rapaces et l'étude de la phone et la flore.

2 : L'esprit novateur et ses idées avant gardistes lui font très vite s'opposer à son père, une figure très froide et très austère qui tente de façon très maladroite de contraindre par une autorité tyrannique son fils à la raison. Mais même très jeune, Loki est extrêmement têtu et ne cède pas. A sa majorité, il décide de quitter l'île et de parcourir le monde pour visiter le plus de contrées possibles. Il enrichit sa culture scientifique et se découvre une autre passion, l'études des langues. Au fil des ans, il augmente lentement le nombre de langues qu'il parle et s'intéresse de près à l'organisation des états des Hommes. Au cours de ses voyages, il fait la connaissance d'une jeune femme dont il tombe éperdument amoureux. Elle est plus âgée que lui et une astronome et une mathématicienne renommée.

3 Il fait une cours assidue et obstinée à la belle, car celle-ci n'est pas du tout intéressée, ou alors fait semblant de ne pas l'être... Au bout d'un an, elle tombe dans ses bras et ils démarrent une romance très passionnelle et fusionnelle. Cette relation vient aux oreilles de son père qui condamne absolument une relation qu'ils juge contre nature, la nation des lyths regardant toutes les autres races de haut ..de très haut. Il le somme de la quitter et de revenir chez lui pour prendre la succession de son père à la tête du gouvernement de l'île. Loki accepte sous réserve d'emmener avec lui sa future épouse. Son père refuse catégoriquement et le menace de l'exiler. Loki tient bon et prépare son mariage.

4 A cette époque le pays est secoué d'une violente guerre fratricide qui ébranle la plupart des grandes cités. Loki et sa promise se sont réfugiés dans une cité qu'ils pensent n'intéresser personne. Pour forcer son fils à revenir, le père de Loki va quitter l'île et distiller dans l'oreille d'un des protagonistes de la guerre qu'il serait judicieux de prendre la petite cité dans lequel il se trouve pour des raisons de situation géographique. Le père de Loki dote le roi d'une conquête somme pour financer la guerre. En échange, il s'assure que la compagne de Loki ne survive pas à l'assaut mais que son fils, si. Par une manœuvre insidieuse, Loki est appelé loin de la cité, et croit se rendre à une négociation de paix entre deux autres cités. C'est la veille de la noce. La ville est prise à ce moment et Loki retrouve sa femme égorgée dans leur maison.

5 En une nuit, Les cheveux de Loki se parsèment de mèches blanches qu'il ne perdra jamais plus. Il ne pense plus qu'à la vengeance. A partir de là, et au fur et à mesure des révélations de son enquête, son caractère va s'endurcir et il ne va plus rien le laisser le distraire de son entreprise de vengeance. C'est au cours de cette entreprise qu'il rencontre Bérac'ah dont l'armée déferle sur le pays. Bérac'ah a très vite compris le potentiel de Loki, sachant pertinement que son peuple noir a besoin de se civiliser pour s'installer dans la contrée. Il lui propose donc un marché : son allegence absolue contre la certitude d'avoir les moyens de sa vengeance. De ce jour, Loki et Bérac'ah vont former un tandem totalement fusionnel.

6 Après la mort de sa compagne, Loki n'a plus jamais été le même. Il ne laisse personne s'approcher, personne pour l'attendrir, personne pour s'attacher à lui et personne pour lui être dépendant. C'est un obsédé du contrôle et de la solitude. Sa redoutable intelligence n'oeuvre que pour la gloire du peuple de Bérac'ah qui pourant n'est pas le sien. Il n'est jamais retourné sur son île, n'en parle jamais et n'évoque même jamais son passé à personne. Il tenait résolument à être père, c'est quelque chose qui est primordial pour lui. Ne voulant plus se lier durablement avec une femme, il a donc choisi des mères porteuses avec lesquelles il a eu une liaison pendant un temps. Il les a choisi selon des critères très particuliers. Il a d'abord eu Lanéis (prénom de son ancienne compagne mais personne ne le sait pas même sa fille) avec la concubine qu'il a sans doute le plus apprécier, puis il a eu Liliah. Il leur voue un vrai culte, toute sa vie tourne autour de ses filles.

7 : Loki cache ses blessures au plus profond de lui derrière un mur énorme. Mais il a du mal à tout contrôler. Il a des sortes de tics qu'il cache soigneusement pour ne pas se trahir et paraître enfin humain (et donc je suis morte pour l'écrire hein pensez à moi). Il ne supporte pas la couleur blanche sur une femme, parce que sa compagne a été tuée alors qu'elle essayait sa robe de mariée. Il ne dort jamais sans une lumière allumée et une porte entrouverte. Il déteste résolument toutes les femmes savantes versées dans les sciences, plus généralement, il fait tout pour que les femmes le fuient, ce qui est une façon de se protéger.

8 : Derrière toute cette couche de pierre, Loki aime sincèrement ses proches. Il n'a pas perdu cet ancien intérêt réel pour les autres. Sauf qu'il n'est plus capable de le reconnaître. Il a bcp d'affection pour Bérac'ah bien sur qu'il admire résolument, Bahal son bras droit, il aime sans doute un peu trop sa femme Mynn'hei, Beld (@ lady Arnwyn) le fils de Bérac'ah, même Oren d'une certaine manière....Et depuis peu, il apprend à aimer à nouveau lentement une femme, même s'il ne l'a toujours pas avouer en la personne de Maeve (@ Lady Arnwyn), la fille de Bahal.

9 : bien sur il vous dirait que j'affabule parce que je n'ai rien à faire...Mais Loki a une peur bleue des chats et il n'entends rien...mais alors rien...mais alors rien à la cuisine. Ce qui ne l'empêche pas d'être horriblement gourmand même s'il ne le reconnait pas. Il voue une passion sans borne pour le chocolat.

Tagg attack

Journal Entry: Wed Jan 12, 2011, 12:17 PM


Allez merci, :iconladyarnwyn: ; :iconlady-lawy: ; :iconalrack:   donc je vais faire les fiches les unes à la suite des autres hein XD (personne m'a demandée Loki les filles alors là je suis déçue, ça aurait pu être drôle j'aurai révélé des trucs qui l'auraient fait chier MDR)

Les règles / Rules :

Postez neuf choses à propos de votre personnage / post 9 things about your OC
Taguez huit autre personnages / Tag 8 persons
Postez leurs noms avec les avatars de leurs créateurs / Post next their icon , the name of the character you would like to know more about
Vous pouvez me tagger en retour OO / your can Tag me in return to


OREN maybe by Syrkell

1 Oren est née en 1741 avant JC à Babylone, au sein d'une famille juive très aisée, mais qui a vu ses avoirs largement diminués depuis une dizaine d'années. La renommée du nom de son clan lui permet, à défaut d'avoir le faste qu'il avait connu jadis, de prétendre encore à une large influence politique. Oren a un frère, beaucoup plus âgé qu'elle, qui a intégré un service religieux dans le temple de l'Esagil, dédié au dieu Marduk, et situé dans la partie orientale de la cité. Elle prendra, d'ailleurs, plus tard le nom d'Oren Esagil en hommage à cette période heureuse de sa vie.

2 Seule fille de la famille, ses parents voient, d'un très bon oeil, une union qui pourrait leur faire récupérer la fortune qu'elle avait jadis. Elle compte ainsi sur la gloire passée de son nom pour faire un très beau mariage. Le choix de ses parents  se porte sur une très puissante famille d'armateur. Oren est donc promise en mariage à l'âge de 7 ans.

3 A l'âge de onze ans, Elle a un grave accident de cheval qui lui brise le bassin. L'accident lui laisse un boitillement permanent et la rend stérile. La famille essaye de cacher l'incident aussi longtemps qu'elle peut mais, au fil des ans et la puberté passée, les médecins sont toujours aussi pessimistes. Le mariage est donc fortement compromis puisque la future épouse présente un vice de forme (et de fonds donc). Ne pouvant annuler le mariage sans risquer de perdre le soutien économique de la famille de futur époux, la famille d'Oren décide de mettre fin aux jours de leur fille afin de libérer l'époux de ses obligations et de présenter, par là même, des excuses suffisamment efficaces pour conserver cet allié précieux. Oren est donc convoquée à une réunion de famille, croyant aborder le problème du lieu du mariage, mais c'est un traquenard qu'il l'attend. Elle est poignardée par sa mère et étranglée par son père. C'était la veille de son seizième anniversaire.

4 Au moment de mourir, Oren prie de toutes ses forces de pouvoir être sauver pour racheter les fautes de ses parents. Sa plainte est si déchirante et son âme si pure qu'elles attirent une puissante âme démoniaque. Emportant le dernier souffle de la jeune fille, il partage avec elle sa nature de démon pour en faire une créature hybride. Le résultat va au-dela des espoirs du magicien démoniaque. Oren développe des capacités physiques et physiques exceptionnelles, dont le don infernal rarissime d'être métamorphe.

5 Oren est mue par un intense désir de vengeance. Pour cela, elle va tout sacrifier pour ne se consacrer qu'à l'étude du don obscur et de ce qui fait sa nature. Elle dévore les livres, les contacts, les mentors. Le démon qui l'a faite, cruel et obsédé par la pureté qu'elle a conservé malgré tout, lui fait vivre un enfer de tyrannie psychologique. Poussée et manipulée par lui, elle se venge de sa famille, elle n'en laissera aucun vivant. Elle suit son démon en Égypte où il continue d'exercer sur elle une emprise malsaine. Il faudra attendre plusieurs siècle pour qu'elle ait la force de le tuer pour se libérer.

6 L'âme d'Oren la destinait plutôt à la nature d'ange, et le fait de l'avoir contrainte à la nature de démon lui a fragilisé la conscience. Des années de perversité relationnelle imposée par son mentors ont achevé de la rendre extrêmement fragile. Elle est obsédée par l'idée de rédemption ce qui explique qu'elle va très vite mettre son talent meurtrier au service des causes de vengeance et des causes perdues. Entendez qu'elle ramasse toutes les âmes égarées torturées et violentées par la vie pour tenter de la sauver et de les venger.

7 pour une obscure raison, qui demeure à ce jour inconnu, Oren est obnubilée par deux choses : sauver les lapins et trouver le prince charmant. Dans le premier cas, elle s'est plutôt bien débrouillée et la communauté des lapins lui en est très reconnaissante (elle a d'ailleurs la légion d'honneur des lapins) mais dans le second cas, c'est plus délicat. Oren est une vraie looseuse des relations d'amour. Sans doute parce qu'il lui faut un homme qui aimera sa folie autant que son génie.

8 C'est une fondue d'art, elle a, au fil des siècles, rassemblé une collection impressionnante. Elle est en outre une redoutable femme d'affaires et elle adore les inventions technologiques. Son plus récent coup de coeur, c'est l'art de la couture, pour lequel elle va développer une vraie passion qui lui coûteront un reins quand elle se mettra aux grands créateurs.

9 On y croit à mort, Oren a rencontrer ce qui a tout l'air de ressembler à un prince charmant : Beld (@ Lady arnwyn) ...Sauf que....sauf que je crois bien que lui aussi a plein de vices cachées XD


PIA Passion by Syrkell

1 : Pia est la fille de Kalli et de Toren (@ lady Arnwyn) desire by Syrkell C'est une jeune fille qui a le franc parlé de ses parents, leur tempérament passionné, coléreux, enthousiaste et un brin provocateur. Derrière une attitude souvent débridée et insolente, elle cache un énorme coeur.

2 : Pia est passionnée par trois choses : l'astronomie, l'art de la table et le sexe. Elle excelle dans les deux et a beaucoup étudié les deux. Elle affectionne les jeux d'épée et la lutte gréco romaine transmise par sa maman, ancienne gladiatrice.

3 Son but était de suivre les traces de ses parents et d'être une grande guerrière redoutable et redoutée. Elle voue un vrai culte à son père qui est à la fois, son mentor, son héros, et l'homme parfait.

4 Pia se destinait à une vie de découvertes et de voyages ainsi que de conquêtes masculines aussi nombreuses qu'éphémères, et surtout, secrètes pour ne pas traumatiser papa, s'il n'y avait pas eu un léger couac.

5 Il y a des choses dans l'univers qui ne s'expliquent pas. Certaines convergences mystiques induisent d'horribles catastrophes. Alors que toute sa famille se rend à l'anniversaire des dix huit du fils d'un de leur très bons amis, Pia rencontre Ioann (@ Lady Arnwyn) Ioann 01 by ladyarnwyn

Ioann est au guerrier ce que la libellule est à la bombe A. Il est plutôt fluet, n'excelle dans aucun art de la guerre, il est timide, vierge et très légèrement naïf. Et surtout....

6 ... Ioann est le fils du pire ennemi de son père et ils font pas semblant. Et comme une catastrophe n'arrive jamais seule, Pia se prend à son propre piège et ce qui ne devait être pour la belle qu'un divertissement amusant devient une véritable histoire d'amour.

7 les tourtereaux tentent de cacher leur liaison le plus longtemps possible, jusqu'à ce que Toren et Kalli décident de rentrer à la cité. Et là...c'est le drame. Ioann ne pouvant supporter d'être séparé de Pia, il fait une fugue pour aller la retrouver. Là, les parents sont bien obligés de se rendre compte qu'ils se détestent autant que leurs enfants s'aiment. Alors après moult hurlement, raclée (Toren applique la méthode largement éprouvée du "si je te pète toutes els dents tu pourras plus embrasser ma fille") et autres menaces, ils envisagent une légère trève.

8 : Pia, elle, elle envisage de passer sa vie avec Ioann, même s'ils ont 16 ans et qu'ils n'ont rien connu de la vie.

9 Pia, elle est comme papa et maman : super têtue.

A moi donc :

:iconladyarnwyn: pour Brashen
:iconemu-o-hara: pour Elisabetha
:iconlady-lawy: pour Aakesh
:iconchibisandra: pour Shannah
:iconfeliane: pour Djiana
:iconfararden: pour Mahogany
:iconlelahel-clothes: pour Azrit
:iconalrack: pour l'une de ses belles et difficiles femmes XD

La suite au prochain épisode Oo

And a happyyyyy newwwww yeaaaaar !

Journal Entry: Fri Dec 31, 2010, 3:54 AM
French

Oui alors le titre faut le lire en chantant bien sur pour que ça prenne tout son sens parce que sinon forcément le titre ne veut rien dire et on peut se demander si j'ai pas eu une crise de tétanie en tapant les touches ou si j'ai pas sniffé la neige carbonique que je m'évertue à vaporiser sur mon sapin tous les deux jours vu qu'elle disparait cette biiiiiip....

Aaaalors attention ! souhaiter la bonne idée c'est hyper délicat (particulièrement pour l'obsessionnelle compulsive que je suis qui a un placard rempli d'offrandes au fêtes de fin d'année...et ce, toute l'année). Donc je vous demande touuuuutes (et tous ^^) (ça me reprend) votre attention et votre concentration s'il vous plait....
je souhaite donc à tout le monde, toutes les personnes que j'ai eu la chance de rencontrer cette année sur deviant et qui viennent papoter avec moi (et mes conneries) et tous mes amies qui partagent ce petit coin du net (et que bien sur je bisouillerai ce soir à minuit.....oui j'ai le syndrome de l'alcool calin, un vrai calvaire pour eux à chaque fois XD) TOUT CE QUE VOUS N'AVEZ PAS DEJA EU ET QUI VOUS MANQUE OU QUE VOUS ESPÉREZ !

Voilà.....et pourquoi ? Et ben parce que le dieu des souhaits du 31, il en a peut-être marre d'avoir toujours les mêmes voeux (la santé bla bla bla) ...Donc c'est comme un directeur de RH avec 15000 CV ....faut savoir sortir du lot pour être entendu, et là, il va se dire "tout ce qu'elle a pas déjà....jamais elle peut être plus précise" donc il va se creuser la tête, donc il va choper la migraine, donc ça va l'énerver, donc comme il a bcp de travail, il va nous accorder tout ce qu'on veut pour classer le dossier et passer au suivant....Eeeet ouai.....Non ne contrariez mes délires obsessionnels, je me suis bcp creusées la tête pour pas faire un journal totalement neuneu sur les voeux de fin d'année XD

Et quant à moi, je vous remercie encore une fois d'avoir soutenu mon livre parce que pour le coup, 2010 m'a fait une jolie surprise en m'offrant ce cadeau (bon elle a été nulle sur le plan santé, elle pouvait bien se rattraper aussi MDR) j'espère continuer l'aventure et rencontrer un maximum d'entre vous au salon du livre !

Allez tous ensemble " we wish you a merry christmas, we wishe you a merry christmas, we wish you a merry christmas aaaaaaaaaaaannnnnnnd a happyyyyyyyyyyyyyyy newwwwwwwwwwwwwwwwww year !!!!!!!!"

Note : ah y est ? j'ai réussi à vous la mettre dans le crâne ? non non, ne me remerciez pas XD

********************************************************************************************************
English

Of course, you have to sing the title otherwise my title has no sens and the worst is you can surely imagine i'm suffering from tetany when i use my keyboard lol

Weeeeell...Pay attention please because we should be very attentive when we make our wishes XD So i thought a  lot about the precise way i can wish you the best of the best of....whatever XD And....i find the right way....i think i find the right way....please don"t make me loose my concentration ( my concentration is still so fragile lol)

And so ( taddaaaaaaa * drum roll* i'm so excited during this period lol i swear i never take druggs lol)I WISH YOU ALL YOU DON'T HAVE YET AND ALL THE THINGS STILL MISS YOU  AND WHAT YOU ARE STILL HOPING !!! ^________^

And why this wish ? Because (i'm thinking a lot during this period lol) the god of all the end of year's whishes...maybe he's tired of allways the same whishes....but in this case maybe he will ask himself (or herself i don't know XD) " what does she exactly want when she said "all you don't have yet ....." she should be a little bit more precise ....what wishes ? "...And it will force this god to think about this wish, and he will get a headache and he will loose his temper and at last....he will grant all our whishes in order to grant the next wishes Ah ah ah XD

Concerning me...i thank you all, for your support, you comment, your kindness, it's very important for me and that's why i spent a very good year on deviant ! ^^

So everybody : " we wish you a merry christmas, we wishe you a merry christmas, we wish you a merry christmas aaaaaaaaaaaannnnnnnd a happyyyyyyyyyyyyyyy newwwwwwwwwwwwwwwwww year !!!!!!!!"

Who's next ? ^^

Journal Entry: Tue Nov 30, 2010, 12:58 PM
Allez en ce moment j'ai les doigts gelés....Alors je suis pas bonne à grand chose lol ( et aussi peut être parce que lyon est paralysé par cette biiiip de neige de biiiiiip...ok ça n'a aucun rapport mais j'avais besoin que ça sorte !!!) mais donc, faire des portraits ça je sais faire même avec des doigts amorphes...Alors donc si vous avez des idées de portraits, dans mes perso, ou même les votres...Que ça me donne des idées...je ne vais pas tous les faire bien sur ...mais comme ça j'ai un petit vivier dans lequel je peux piocher je sais que ça fera plaisir ^^

Oui parce que c'est important de se faire plaisir à cause de cette biiiip de neige de biiiip qui m'a fait rentrer du boulot en 4h !!!! (oui oui je sais ça n'a rien à voir ....)

........................................................................................................

At this time, my fingers are frozen -____-...So i'm not good in anything at all lol (and because of the snow which paralyses my city Lyon....ok there is no report but i need to say that : i hate the snow !) But even if i'm frozen i can do portraits... So if you have any idea of portraits you want to see of my characters or others, please tell me...i won't do all of course, and i don't know when i will do them, but it gives me some inspiration and it will please someone if i do some of them maybe  ^^

Because it's important to make us happy....because of this f******* snow ( i know there is no report.....but i need to say again : i hate the snow !)

Tit jeu débile XD little game

Journal Entry: Thu Nov 18, 2010, 1:21 PM
Alors dans le cadre de mes recherches pour l'écriture, je me suis penchée sur l'organigramme des séraphins et des chérubins ...Et je cherchais le bras droit de Métatron...Et je tombe sur le séraphin Lelahel, qui est le pseudo d'une amie à moi :iconlelahel_clothes:....Et donc je rigole et lui dis avec mon bol moi je vais tomber sur le rectorat de Mikhaël, le monsieur psychorigide céleste que quand il veut vous faire comprendre quelque chose, il vous le fracasse sur la tête (non mais des fois que le crâne ouvert les info pénètrent mieux hein...)

Eeeet ben pas loupé !!! Je suis rattachée au rectorat de Mikhaël et ça m'a fait rire pendant 10 minutes !

Allez pour celles que ça intéresse et que ça fait rire, jouez avec moi XD :

membres.multimania.fr/sylvelie…

******************************************************************************************************

As i'm writing my second novel which is about angels, guardians, demon, i asked myself who is my guardian angel ? And i laughing because my guardian angel is Mikhael...in my story, Mikhael is a very cold and hard person lol...I have no chance XD

If you want to play with me find your guardians and tell me !

This website is in french but you need only check your birthday to find your archangel ^^

membres.multimania.fr/sylvelie…

Petit jeu sur mes Anges ^____^ !

Journal Entry: Wed Nov 10, 2010, 11:30 AM
Allez un petit journal special pour remercier toutes celles et ceux qui ont lu mon roman... Et donc voici le petit jeu que je vous propose :

Les deux premières personnes (s'il y a XD) à trouver chez quels Archanges recteur elles vont atterir pour leur second cycle, à savoir : Juliette, Mylène et Soffia gagnent une illustration d'un de leur personnage XD

Genre, ça c'est pour prouver que oui oui je bosse bien d'arrache pieds sur le tome 2 lol et promis dans quelques jours, je vous mets le prologue du tome 2 en preview avec la lettre qui figurera sur la couverture du livre !

Merciiiiii !!!!

Ldoll festival...after ^^

Journal Entry: Wed Oct 13, 2010, 12:35 PM
Et voilà, c'est fini...on l'a fait ...

La première édition du Ldoll festival, le premier salon européen de la BJD qu'on a initié avec :iconlelahel-clothes: s'est déroulé ce WE.....et c'était magique ...

J'ai vécu un moment totalement surréaliste et extraordinaire. On a réussi à faire quelque chose de spécial, un buzz énorme qu'on avait absolument pas prévu et qui fait qu'une idée un peu folle au départ s'est transformée en institution...totalement hors de nous et hors de notre contrôle. Jusqu'à aujourd’hui je ne savais pas si j'allais me lancer dans une seconde édition, car c'est bcp d'énergie et bcp de travail...Et puis, la communauté a tellement réagi et s'est tellement mobilisée qu'en fait je crois que le Ldoll s'est mis a exister seul et ne nous laisse pas le choix ^^

Ce WE j'ai vieilli...dans le sens de la sagesse et ce WE je me suis rendue compte que j'étais quelqu'un de très riche...J'ai la chance d'être soutenue par un groupe d'amis depuis quelques années maintenant qui sont extraordinaires et qui m'ont suivie dans un délire totalement dingue qui aurait pu se terminer en catastrophe...ils ont sué et donné sans compter leur temps, leur énergie, leur volonté uniquement pour suivre une idée qu'on avait lancé léla et moi...Ils l'ont fait sans contrepartie aucune juste parce que ce sont des amis et que des amis ça se soude et ça fait front....C'est une famille incroyable qui a forcé le respect de tout le monde ce WE par sa solidarité et son union...Et ça fait de moi quelqu'un d’extrêmement riche parce que je pense que la vie ne vaut pas grand chose sans amour à donner et qu'un être humain se définit avant tout par la solidité, la profondeur et la stabilité des liens qu'il parvient à nouer avec ses semblables...

Bref d'un pari fou on a crée quelque chose qui nous a totalement dépassé...ON a crée un élan, un concept qui a fait bouger une communauté toute entière ...et ça ...c'est juste démentiel...

Donc merci à tous ceux qui sont prêts à aller n'importe où pourvu qu'on recommence et qui sont prêts à donner tout leur talent pour qu'on arrive à faire le 2

Merci à vous car dimanche, j'ai été tellement assailli d'émotion du aux élans de générosité et d'affection que les visiteurs et les exposants ont eu à l'égard du staff et à mon égard que j'ai touché du doigts ce qui fait la magie de l'humanité ^^

Merci.

Naaaaaaaaaaaaaaaan Mais vous êtes toutes (s...oué les femmes d'abord XD) de grandes malades MDR ! Hier soir je me suis dis...Allez regardons quand même le rythme de views par pages....si je mets 51000 ça laissera le temps de voir venir parce que les gens ont plein de trucs à faire d'autres aussi que d'aller forcément sur leur deviant quotidiennement ...bref tout le monde aura sa chance...

Et là ??? hier je vais me coucher...tout va bien...tout est sous contrôle...Ce matin je me lève (dans le gaz carbonique martien) je me connecte et je me dis (je vous jure que c'est vrai) ...Ah merde c'est bien ma chance, deviant a planté affichage de mon compteur...et là je clique sur les petits tubes de statistiques magiques (faits pas un énarque ça, obligé)...Et là je vois une excroissance de malade de près de 800 views OO

Alors là les mots me manquent lol Sérieux, merci infiniment je trouve ça tellement cool parce que voilà ça veut dire que vous avez pris la peine de rester et de cliquer juste pour avoir un de mes dessins et ça me touche énormément ...Mais du coup, je me dis qu'il y a plein de personnes qui normalement me suivent et qui les pauvres auront même pas eu le temps de voir le journal... Bon alors je suis pas tellement au fait des kiriban (j'ai appris un mot !!! je savais pas que ça s'appelait comme ça)...Mais je me dis que je dois bien avoir le droit de refaire un truc comme ça genre je sais pas dans une semaine ou deux que j'aurai fait la première commission...Et cette fois je mettrai plus d'écard hein comme ça les gens auront le temps de se préparer lol

Bref Zzzze winner is :

:iconkanako91:

et le screenshot

i56.tinypic.com/sdnt75.jpg



:iconmaevachan: aaah je suis désolée tu as été la connexion juste d'après ma pauvre -______-

Bref....Je vous aime...voilà c'est dit !

*******************************************************************************************************
English version ( just in few hours because i have to go to my work now lol but the winner is :iconkanako91:

and the link of her screeshot :

i56.tinypic.com/sdnt75.jpg

I thank you all so so so much !!! it's so important for me to realize you love my artwork with this sort of demonstration.... I'm so proud and happy ! I think (because it was a very fast Kiriban OO) i will do another one in two or three weeks for exemple to let the chance for another one to click lol...But I think i should choose maybe a higher number i don't know...like 55 000 to let the chance to all... and to have time maybe ? lol
french version

Aaaalors ...journal de chouine (ah je peux pas toujours faire dans le débile profond mais néanmoins choupinet ou dans la discussion de comptoir version mamie nova)....

Breeeeef pour rappeler...Avec :iconlelahel-clothes: on organise dans deux semaines le plus gros salon européen de la BJD (les poupées de résine que j'ai dans ma galerie et qu'on voit dans de très jolies photos sur deviant)...bref sur le moment ça nous avait paru une super bonne idée (comme toutes les idées à la con) vu qu'il n'y avait rien de ce genre....Sauuuuuf qu'un an et demi plus tard et à deux semaines...c'est juste l'enfer...c'est juste démentiel....c'est juste que heureusement que j'ai un groupe d'amis géniaux parce que je me serai déjà pendu 50 fois....

Rajoutez dessus...qu'il faut aabsolument que j'avance le tome 2 de mon roman des "anges font n'importe quoi" et faut que je ponde 300 ^pages en 6 mois (même pas mal.... Ze fingers in Z nôze)....

Pourquoi je vous raconte tout ça à part pour faire pleurer dans les chaumières (z'entendez les violons là non ?)...Parce que tout ça m'a POURRI MON GROOOVE deviant !!! un jour...jadis .... quand les dinosaures n'avaient pas encore de plumes (ce que je peux raconter comme conneries ça me fait marrer moi-même =_=) je m'étais dit "ouaaaa si un jour j'arrive à 50 000 views, je ferai un petit event et j'offrirai à un dessin au 50 000ième !" ...parce que voilà pour moi, arriver à ce chiffre c'était génial ! Et là hier qu'est-ce que je vois ?????? que j'ai dépassé ce chiffre !!! je sais même pas quand OO !!!

Donc je suis très en colère contre moi d'avoir loupé ce tournant !!!

MAIS je m'en foue ! Je vais dire ....le 51 000ième aura donc un cadeau ...un portrait couleur de l'un de ces perso, pour marquer le coup et remercier tout le monde de venir me voir...Et oui je sais c'est débile mais pas grave !!!!

*******************************************************************************************************

Weeeell sad journal today lol (i can't always write funny or very stupid journal XD)

:iconlelahel-clothes: and I are in charge to organize the first european BJD salon (the BJD are as my dolls pics in my gallery)...And if it seemed to be a very good idea last year ( as all my stupid ideas i realize XD) ...one year later and before the two last weeks, we are in hell lol...

And on second time, i must start to write my second novel and i have to write 300 pages during the 6 next months.... what's the problem ? -_-

So...why do i say that ? Except to make you feel sad for me (is it work ? and ...with the violons ? XD) because..... because i'm very angry with me...For a long time....i told to myself that if one day i get 50 000 views on my deviant account, i will offer a gift to the "winner"...And what i see today ? I  went over 50 000 views on my dA account but I didn't notice! So I can't do a 50 000 viewer reward. But whatever, I say the 51 000th viewer will definitely have something lol

yeah !! that's all for the day !!!
French version


Bon alors j'aime faire un journal qui sert à rien XD Que j'esssssplique…il y a deux jours, on faisait une soirée ave deux de mes amis dont :iconladyarnwyn: avec qui je fais un RP depuis trois ans environ (si c’est pas de la constance ou de l’acharnement sur nos perso ça XD). Donc on parlait de nos multiples rebondissements et au bout d'un moment on a réalisé qu'on avait été vachement prolifique et qu'on avait quand même créer par mal de personnages. Et donc on s'est mis en tête de les lister et de les compter …Et là surprise (enfin pour nous bien sur)…on arrive à 56 personnages à deux …Sachant que sur ces 56 perso, seuls 8 n'ont pas été joué depuis longtemps OO….et là on était toute fières d'avoir pondu tout ce "beau" monde avec un BG des histoires personnelles et finalement ils se ressemblent pas tant que ça …

Bref tout ça pour dire que les RP (selon les conditions liées aux personnes tout ça,on est d'accord, c'est sûrement même plus facile quand il y a une vraie complicité ou amitié avec la personne avec qui on joue peut-être) développent quand même incroyablement l'imaginaire XD

Et donc pour le plaisir et pour qu'on ait une trace, Lady Arnwyn et moi on va mettre la liste de tout ce beau monde et on fait avec un bref résumé du début pour pas oublier ^^

A noter que deux personnages appartenant à :iconorpheelin:  ont interagi dans nos mondes au tout début et qu'on s'est permise de citer je me permets de citer ici : Cendre et Faust.

**********************************************************************************************
English version


Few days ago, i was with two of my friends, one was :iconladyarnwyn: who is my RP partner ^^ And while talking, our friend asked us  : how many characters do you have in your RP ?" At this moment, we never asked ourselves this question and we didn't know exactly how many of them we have… So, we made a list ^^ And the result of this list is we have created 56 characters during thoses 3 years ! there’s two generations, two places and 4 or 5 races.
When we made the list, we were very proud of us because except 8 characters we’re not playing anymore, we still roleplay with all the others XD And to be honest, i find they are all really different with a personal story and a special background … So we decided to make this list to keep it in our memories loool (i'm a blond XD)

Two characters belong to :iconorpheelin:  and have been included in our stories just at the beginning : Cendre and Faust

:iconsyrkell:  's CHARACTER'S  :

:bulletblue: HUMANS  :

Sienna  : slave of the queen of Arzuhl Octavie. She’s a sorceress and she worked in bahal’s army. When she came to meet leshya with an arzuhl’s delegation she met Cynndl. She felt in love with him. Now she’s married to him and she have two children : Ioann and Fai.

Fai  : the daughter of Sienna and Cynddl. She is the "daughter" (because of belkam’s power) of Belkam too. But Cynddl doesn’t know anything about that. She met Freyr, Samul and Delenn’s son, when he celebrated his 18 years old. Just after, Freyr asked cynddl if he can marry her. But Cynddl thinks his daughter is a little bit too young.

Emyshi  : Old slave of a rich latin doctor. Now free, he's the doctor of several royal families. Belkam is very interested to him because Emy is a very intelligent person. To thank him after a special duty, Belkam gave him two succubus : temple and tallulah. He ‘s now….well i don’t know with who he is….maybe tallulah or Meer ? Our characters don’t decide it …

Kalli  : Old gladiator in Roma. She met Emyshi when she was a famous gladiator, he was a slave too and he was the doctor assistant. After their liberation, they travelled all around the world. Kalli is bi-sexual and she had a lot of conquests. She met Toren during one of their trip, and even if their relationship was very very complicated (because Toren had a very painful lovestories and because as kalli he was a womenizer XD)…After all, they felt in love and she accepted to marry him…Or he accepted to marry her…we don’t know exactly XD.

Pia  : she's the daughter of kalli and Toren. When marcus decided to celebrate his son’s birthday, he invited a lot of people. During the party, she met Ioann, who was cynddl and sienna’s son. She felt in love, but it was (and still is) really the end of the world because cynddl and Toren are worst enemies.

Hazel  : the only daugther of a rich family but now she’s Meer’s business partner. She has a lovestory with a demon, Leif.



:bulletred: WEREWOLVES :

Marcus  : He's the werewolves' king. He was widower since many years. Now, he's married to Naheed. He had four children but he lost one of his daugther in a big war.

River  : The first son of Marcus. He’s the first werewolves general. He has many women, but it’s very hard to keep one for him. He met Sage, who is an Arzuhl and seems actually to be in love with her…maybe…

Delenn  : the second child of Marcus. She had a very hard lovestory with a vampire. When their relationship has been discovered, began a big war. Her love has been killed and she has been crippled. She’s a medecin woman. Because of a very important epidemic, Emy and Delenn traveled to several nomad clans and in one of them, she met Samul. After a long time ( because both of them have known a very hard emotional story) they felt in love. Actually she’s married to him and she has a son : Freyr.

Liam  : the third child of Marcus. He has been trained by Loki (poor guy) and Emyshi. He meet several girls but he’s a very romantic guy. Actually, he met a very strange girl : Temple who is a succubus.

Lemnyr  : He is a werewolf. After a quarrel, he decides to leave his nation and met belkam and Myna during his travel. He met Jaleh when they arrived at leshya’s clan and now he's married to her.

Dahr  : young werewolf, now married to lawan.

Jared  : Dahr's father.


:bulletyellow: ARZUHLS :

Bérac'ah  : Arzuhl's king. He has been married once, but he lost his wife because of an epidemic disease. He have two children : Beld and Azylis. He’s overbearing but fair. He’s solitary. He met his best friend Loki when he did a war against several big cities. He made the promise to loki to help him and give him his revenge.

Octavie  : Bérac'ah 's mother. the queen of the arzuhls. She’s widower and refused to marry anyone again. She ‘s fond of her son and she’s very very overbearing.

Bahal  : one of the great general of the arzuhl’s army, right hand man of Loki. When he arrived to leshya’s clan with his army and the Arzuhl’s delegation, he met two young girls : Neassa (who was with Cynddl) and Mynn’hei. For Mynn’hei, it was love at the first sight. For Bahal it was a little bit longer lol…Now he's married to Mynn'hei and he have two childs : Varlam and Maeve..

Varlam  : Bahal's son, the twin brother of Maeve. He is the future right hand man of beld who is bérac’ah’s son. Actually, even if he’s with lene….he’s like his father when he was young:  He loves women…all women XD he is afraid not to be a good general and right hand. So he needs to be reassured.


:bulletpink: DEMONS :

Oren ; She’s the only one of her race. She ‘s a metamorph (she can choice all the appareaces she wants). She has been created by Faust. When she was a young human child, she was the only daughter of a rich family in antic Babylon. Because of her infertility after a horse’s accident, her parents killed her. After her lovestory with faust, oren continued to travel all over the world. She is famous because she a very efficient assassin and a very imaginative scientist. She has another one complicated story with Ozan. Now as it’s over she’s alone again. But during a party which celebrate Beld’s 18th birthday, she met him….and maybe ^^

Sitah  : young ghost of the old nation of Astarock (before the arzuhls invaded it).

Lili : Emyshi’s adopted daughter.

Tallulah  : She’s a succubus who was given to Emy by Belkam. Now free, she decides to live with him. She has a twin sister Temple. She’s obssessed by being a very perfect human… but she’s not one.

:bulletred: VAMPIRES  :

Sion  : Amelia's son. He’s totally crazy lol he’s fond of Oren for many many years. In his mind, the world is very boring that’s why he thinks his job is to make it « funnier ».

Amelia  : Sion's mother, she has been banished for having given her support to Delenn (marcus's daughter) when she was in love of her brother.

Myna  : Amélia's daughter. Imprisoned with Oren, she's got freedom and now works as a mercenary with her love brashen.


:bulletblue: LYTHS  :

Loki  : the crown prince of his nation. Banished because he falls in love with a human. He has been married twice. Once with his first human love who has been killed just before he met Bérac’ah, and the second time, with Cendre. He has a daughter with her called : lanéis. He met berac’ah just after the death of his first wife, and  during his search to find the killers. He accepted to serve this dark king because Berac’ah made the promise to give him his revenge. And he gave him his blood revenge. After, finally Loki and bérac’ah became very close. Now he’s with Maeve (bahal’s daughter) but he refuses to marry once again.

Lanéis  : Loki's daugter. She’s now the right hand of her father. Contrary to her education, she felt in love with a human : Erland. It was the love at the first sight, she never knew anyone else. Erland who is an archer in Leshya’s clan decided to follow her in Astarock city.

Gaîl  : Loki's cousin, crown prince of his nation too but who decided to refuse his charge to give help to Loki.

:bulletgreen: OTHERS  :

Belkam  : strange and very powerful creature sometimes called god. When he arrived to health, he met Camael and Asmodée. After a long travel, he arrived to Leshya’s clan. He loves to study humans and he was especially interested to leshya because of her very strong character and her violence. At last, he learnt love with her. Now, he's married to her and he have a son, Ithai.

Asmodée  : lost archangel. First general of Satan.



:iconladyarnwyn:  's CHARACTERS  :

:bulletred: HUMANS  :

Leshya  : Nomad clan’s head. She has been married when she was very young. But she became free killing her old husband. She escaped from that place and became a slave during years in her future clan. She has gone up through the ranks and finally during a duel, she killed the clan’s head and become the new one. The first man she knew and her first love is Faust. After the end of lovestory, she finds a certain tenderness with his best friend Toren. His big love was finally Belkam. She left her clan to follow Belkam around the world. She's married to him since around 20 years and she has a son : ithai.
She has a very cold and haughty look.

Ithai  : leshya and Belkam's son. He’s not very talkative but it’s better because he’s as sharp and violent in his words than in his acts . he seems not able to have feeling. He’s only able to respect life as his father teach him.

Toren : Leshya’s right hand when she was at the head of her clan. He was from another village, but after a war against Leshya, he lost everything. She saved him anyways and made him her second giving him the chance to find his sisters (sold as slaves). He's a big and efficient womenizer. He had a lot of conquests. He finally left the clan too to follow kalli to the big city Astarock. He’s married to Kalli and he has two daughters. He had one girl : Leyn with Cendre, just before she met Loki, but he never had the chance to meet his daughter. He has another girl with Kalli : Pia . he’s a very cool  and joyful guy.

Jell : He’s an archer in Leshya’s clan . he became Cynddl’s right hand in his special archers army . he’s not a very confident man and all his love stories suffering because of that. he has been married to Neassa years ago and got even a little love story with a vampire : Amelia

Erland : He’s Jell’s older brother (only 1 year older) even if they are very similar physically ,they’re opposite in mind : Erland is strong minded and even arrogant in the good way of it. He was a womanizer. He’s a high level archer but finally left the clan to follow Loki’s daughter : Laneis which is his lover for years now

Neassa : called the loveliest girl of Leshya’s clan, she’s also an easy girl : not very smart and fall in love very easily . As lovers she has people like Toren , Cynddl or Jell

Mynn’hei : She ‘s from leshya’s clan also. She a perfect housemate and great at cooking .She was a very young girl when she met her future husband Bahal. Now, she lives in Astarock and she have two children Maeve and Varlam.

Baore : he was one of Toren’s right hand , giving good advise because of his older age. He’s still helping his clan.

Jaleh : She’s a young girl who has been taken care by Brashen : she had a very hard childhood being sold as slave too many times. When Belkam arrived to Leshya’s clan, she met lenmyr who was a werewolf who served belkam. She’s now married with him. And they always live in the clan.

Samul : His father was the first chief of the future leshya’s clan. When leshya killed his father, he decided to leave the clan to another one, instead of listening to revenge voices (and the army at this moment) ordering him to kill Leshya and gain his right place as successor of his father. He met a girl in this new place and he has been married to her since several years. But his wife died. Because of a hard epidemic, Delenn and Emyshi came to his clan to discover the epidemic’s origin. Delenn and him felt in love and he’s now married to her since several years. He have three children. Two daughters of his first marriage : Lawan and Athina and a son from his second marriage : Freyr. He decides to stay human as long as his daughters haven’t make their choice yet.

Lawan : she is Samul’s daugter. She left her clan when Samul met up Delenn at the werewolf’s one, she met Dahr a young werewolf. Several years after, she has been married to him. She didn’t make the choice yet : staying human or becoming werewolf.

Athina : the second daugter of Samul. Now she’s a young girl. She always a human.

Cynddl : he’s strong minded and a very calm person. when he was a young man, he was the first archer of leshya and the scapegoat of toren, because he had a short lovestory with cendre when she was with toren. He was with Neassa when a Arzuhl delegation came to the clan, he met a young slave : Sienna. They felt in love and finally, he married her. When leshya and toren left the clan, he became the new boss. Now he have two children : Ioann and Fai.

Ioann : he’s cynddl’s and sienna’s son. He met Pia (toren’s daughter) when Marcus organized a big party for Freyr’s birthday. He felt in love with her but it was the end of world because toren and cynddl were still ennemies despite the years were running and he’s really not the kind of guy Toren and Kalli appreciate : an intellectual

Meer : she ‘s Cynddl’s sister. She was a very mad young girl. She was obsessed by toren (and generally male bodies) when she was younger. When he married to Kalli, she found a new obsession : Emyshi. Since many many years, she dreamed she can be with him but when they are together, it’s always apocalyptic. She is really a genius.

Mya : She’s the older daughter of a rich king and even having brothers , his successor. Since her life is in danger because of that , she’s searching for a good marriage that will make her live away from all that. She’s a very liberate girl and thinks more about pleasure than her duty.

Alaan : he’s the younger son of Leshya’s 1st husband and came to her for a revenge.

Tuath : She was one of Toren’s lovers .Her strong mind made her think that she can use him and the clan to kill Leshya and take her place . she fail and has been killed by the clan itself.


:bulletblue:  DEMONS :

Naheed : she’s a woman with 2 souls : her own and a demon’s one, who came from Persian empire. She was a famous courtesan. To find a good protection and a new partner, she traveled to the north and she met the king of werewolves Marcus. She seduced him but finally felt in love and then stayed in the clan. Now, she’s married to Marcus and it’s not easy every day because of all his children. She has the power of prediction.

Ozan : he was a slave who has been changed to a demon to protect naheed. He has no wish, no emotion and no will since his soul has been crushed by the change. He followed Naheed and served her.

Brashen : he’s a very famous assassin from south countries. He was a friend of toren. But nobody knows exactly where he comes from and i think he is a demon, but nobody knows who he is exactly (even lady arnwyn doesn’t know XD). He met Myna in a city of the south and he decided to stay with her. They form a very strange and strong couple together. He’s the kind of guy that not making you feel comfortable.

Temple : she is a succubus, Tallullah’s twin sister. Both sisters have been given to Emy by Belkam as a gift. Now free, she left Emy because she thought he could love tallulah more if he have only one wife. After she met Liam ,the second son of Marcus ,and i think she has some feelings for him even if it’s a new sensation for her.

Leif : he's one of Belial's "generals". his fonction consists in secuction, deception, dissimulation, blackmail... But one day, whil he was following Asmodée (because he hates him and sometimes he likes to push him, he met a girl: Hazel. his feelings for her made him realise his job is maybe over for him. But Belial won't be so agree with that fact...

:bulletyellow:  ARZUHLS :

Sage : She was one of Octavie’s slave. She has been married twice (or more…we don’t know exaclty XD). She’s fond of River, the first son of Marcus. But River is a womenizer lol so it’s not easy for her.

Maeve : She’s the precious bahal and mynn’hei’s daughter lol. She has in mind to marry Loki. At the begining it was only to make a good union, but after she really felt in love with him. She’s just impossible -___-

Lene : she’s a young romantic servant who works hard for Loki….and it’s not easy everyday… She totally in love with Varlam. And she hates Loki of course.

Beld  : Bérac'ah's son. He’s a young man who is just 18 years old. Loki has organized his birthday in order to find him a good (rich) wife. But beld who is a very independant person, is not agree with that. And he decides to do what he wants. He met Oren during this party and maybe it’s the beginning of a nice lovestory.

:bulletgreen: WEREWOLVES

Freyr : He's Delenn and Samul's son. he has just celebrated his 18th years. Freyr is the pride of Marcus and all the royal werewolves family. He's got a lot of talents. He loves women as his oncle River, but one day while he saw Fai, he decided to keep her and only see her. he would like to marry her but she's young and her father Cynddl is not agree with this idea.
You were waiting for it, and here it comes : the complete list of exhibitors at Ldoll festival !

Keep in mind that some exhibitors (including professionals and companies) took a double, triple or quadruple stand : it means that they will come with loots of things !

About retailers who come to represent different brands and shops (All the Way Down and Wind Dolls), please go on their websites and check what they will have to offer and bring to the salon. You can ask them questions if you wish to know more (they represent a lot of compagnies so you should have a great choice, it was important for us).

You can visit the exhibitors' personal websites to have some idea of their works and of the items they will sell during the salon. Most of them will make special items for the festival.

Aaaaand we are very proud to announce the birth of a brand new BJD company - our first birth at Ldoll festival ! The Korean company «Sseiren » will for the first time present their dolls and their brand at our salon. Exclusively. And we are so glad they decided to come for our own first event.

Well, you know that if you have any questions, we are here to answer so feel free to ask anything! ^^

Peakswoods www.peakswoods.net/
Leeke www.leekeworld.com/
Sseiren www.leekeworld.com/
All the way down www.allthewaydown.net/
Wind dolls winddoll.creezvotreboutique.co…
Cerisedolls www.lillycat.net/blog/
Dust of dolls www.flickr.com/photos/dustofdo…
Enaibi enaibi.blogspot.com/
Noble Dolls nobledolls.blogspot.com/
Lelahel www.lelahel.net/blog/
Green Time www.gtimefamily.com/
Fairy Style www.flickr.com/photos/marambu
Zun www.otherside.be/
Affreusement mignon edhelwendoll.free.fr/
Ningyo Tachi ningyou.monespace.net/
Lewellyne chez.lewellyne.free.fr/
Heliantas www.flickr.com/photos/helianta…
Château fusée par Blanche Alix blanchealixdolls.blogspot.com/
Perish9 perish9.blogspot.com/
Lysel lyselkatz.free.fr/
Esthy esthyswonderland.blogspot.com/
Nelene www.nelene.net/
Dolly Doll
Silent Dolls chinapink.wordpress.com/
Les Lynes
Asareg
Petites Madames


hope many of you will come and enjoy the festival ^______^ see you there !
French version

Alors ce cri d’hystérie non contenu (en même  temps l’hystérie est rarement contenue, mais qu’elle est mignonne ^^) vient du fait que ça y est, j’ai eu la nouvelle ce matin…Mon livre est en ligne et dispo à la vente ! ! ! Le prix est indiqué en dollars canadien mais quand on clique pour commander en France ils le convertissent en euros (c’est bien la technologie lol)

haha ici ^^ --->   dedicaces-amazon.com/

Faudra attendre le salon du livre de L’Estrie (Canada) des 14 au 17 octobre 2010 et le salon des éditeurs indépendants de Paris les  12 au 14 novembre 2010  pour sa présence en salon, mais mon éditeur (éditions dédicaces)  m’a fait la surprise et la joie de le sortir avant XD.

Et donc vous pensiez que j’allais la faire courte hein hahahah ! ! ! C’est bien mal me connaître (ou alors vous attendiez tous blasés mes trois pages de blabla à deux cacahuètes parce que justement vous me connaissez ? OO).

Je voulais quand même profiter de mon compte deviant, où j’ai la chance d’avoir rencontré virtuellement des personnes avec qui j’ai toujours bcp de plaisir à parler au gré des post, pour vous remercier. Je vous explique : j’ai lu bcp de choses sur la façon don chaque auteur appréhende sa façon d’écrire…Certains font le choix de garder leurs écrits pour eux, d’autres de publier eux-mêmes en free lance et enfin certains se frottent aux pirahannas des maisons d’édition (non je suis à fond sur cette espèce parce que y’a un super nanard 3D qui sort dans pas longtemps là dessus XD).

Perso, j’écris pour partager. A l’origine, ce livre était une histoire à suivre que j’avais fait pour divertir des amies et que je leur envoyais tous les vendredis sur leur boite professionnelle en début d’après-midi. Elles le lisaient et on en rigolait toute la semaine suivante. Leur rire, leur retour et leur intérêt ont été ma première source d’inspiration.

Le lecteur, cet autre qu’on ne connaît pas et qu’on invite dans son intimité d’auteur, c’est mon moteur, et ma raison d’être en tant qu’écrivain. J’écris pour les autres avant tout et leur retour me nourrit en même temps. Pour moi, c’est LE moyen de communiquer le plus vrai et celui qui me ressemble le plus. J’écris pour faire rire, pour détendre pour faire pleurer, bref pour divertir. J’ai pas la prétention de faire passer un message, d’avoir des histoires hyper complexes, vachement philosophico sensibilitico émotionelles…Bref, mon idée, c’est juste que mes lecteurs passent un bon moment en lisant ce que j’écris et si le temps de la lecture, ils peuvent voyager dans mon monde et oublier leurs soucis, alors mon but est atteint !

En gros je suis un auteur dépendant. Et je l’assume totalement. Mes lecteurs sont ma drogue, quelque soit leur nombre, quelque soit leur ressenti peu importe…Si j’ai une personne qui me lit et qui ressent quelque chose alors j’ai ma dose ^^

Et si je dis tout ça, c’est pas pour rien (si si, j’y viens, z’allez voir XD) c’est parce que vous êtes pas mal à faire l’effort de lire ce que je poste, de suivre mes personnages, de vous intéresser à eux. J’ai pas trouvé d’autres moyens que de vous dire merci ici. Grâce à vous, je persévère, j’essaye de m’améliorer, je me frotte à vos critiques et vos témoignages….Et vous jouez le jeu, vous réagissez ! Sans vous, je n’aurai jamais trouvé le courage de proposer mon livre aux maisons d’édition. Alors si je peux aujourd’hui regarder fièrement ma couverture (avec un sourire débile sur les lèvres, faut quand même bien le dire !)  c’est uniquement grâce à vous.

Là aussi, j’ai aucun scrupule à le dire, en tant qu’auteur je n’ai d’existence que grâce à vous ! !

Alors encore une fois merci de votre soutien et de votre fidélité ! ! !

*******************************************************************************************************

English version (i try XD)

Well, today is a wonderful day for me because today is the day my first novel is on selling XD :

ahah here ----->  dedicaces-amazon.com/

Of course, this novel is avalaible only in french (maybe one day if i meet an english or american publisher who will be interested by my story ^^). But i would like to thank all of you who comment my deviations, who are interested by my characters and their stories…because you are the driving force behind my passion ^^ I draw my inspiration from your comment and your interest.

Then, i would like to thank you all ! !
I've been tagged by :iconladyarnwyn: last few days and have to tell 10 things about myself and then i have to tagg 10 more people .... As i like to write and speak a lot ( as some of you have noticed it lol) writting about 10 things is not a pb....the pb will be to be serious about myself because if i love talking about everything, i don't speak very much about me XD

Well let's go !

i decided to be 25 years old for everytime XD
i'm a very complicate et secret person
i love pink color and I totally assume that
i love the rabbits and I totally assume that
Meet a pink rabbit will be fantastic !
i love gentlemen but i create only bad guys and i don't know why OO
i'm a buddhist but it's very hard for me because i love some of material things (like diamonds ? XD)
i love to roleplay on sunday ^^
i love Shakespeare
i love Sherlock holmes



then.... ten another victims XD

let's tagg XD:

:iconblackfiriel:  :iconfeliane: :iconlweeling: :iconlergahin: :iconelyra-coacalina: :iconamaltheren: :iconmjrna: :iconecvcm: :iconlinkyu: :iconlightsbirth:
Et réouverture du salon de thé !! ^_____^


L'étalement médiatique accentué des angoisses des candidats de fear factor, de l'humiliation gratuite des participants de la ferme célébrité ou de la souffrance organisée des naufragés de Kohl lanta me pousse à m'interroger sur notre bonne vieille nature humaine en plein 21ème siècle.

Malgré le temps qui passe, malgré les progrès de la science, de la vie en société, malgré notre propre évolution et notre adaptation à l'histoire du monde, sommes-nous toujours des créatures irrévocablement perverses ?

L'être humain est un animal social, ça on l'a bien retenu de nos cours de collège, et c'est la seule créature qui a la conscience d'exister. Quasi personne ne contesterait cette caractéristique propre à notre espèce et c'est même ce qui nous vient en premier à l'esprit quand on s'interroge sur la définition de l'Homme par rapport au reste des espèces biologiques. Sauf que j'ajouterai que nous sommes aussi la seule espèce qui pratique la cruauté pour elle-même, qui aime le sang juste pour le sang et sans aucun objectif de survie ou de développement. Bref, perchés sur notre petite branche dans le grand arbre de la vie et de l'évolution des espèces, nous sommes les seuls à infliger une douleur sans autre but que de provoquer chez nous un sentiment agréable, rassurant, excitant ou simplement apaisant. L'histoire des civilisations est un étalage stupéfiant d'exemples de violences provoquées sans toutefois qu'elles se « justifient » par un instinct de survie commun à toutes les espèces. La violence appliquée est gratuite d'un point de vue de l'évolution et ne sert que la satisfaction d'une sorte d'addiction profonde à la jouissance du malheur de l'autre. Le plaisir retiré consiste alors en une sorte de voyeurisme morbide des résultats provoqués par la violence, l'agression, l'humiliation et la souffrance de la victime.

A l'aube de l'humanité, personne ne se demandait si le fait d'étriper son voisin juste pour voir combien de temps il met à mourir ou pour qu'il s'arrête de ronfler était utile, juste, ou moral au regard de l'humanité. Dans les cavernes de nos ancêtres, il n'y avait aucun philosophe, ni aucun moraliste pour nous expliquer que torturer sans autre objectif que le plaisir de regarder était mal, au sens éthique ou même religieux du terme. C'était un comportement humain induit non pas par la nécessité de survivre, mais par un simple trait de la nature humaine dont tout le monde se fichait royalement.  

Je suis humain, donc je suis cruel. Limpide. C'était la bonne vieille ère de  : "l'éthique c'est quoi  ? Encore une épidémie  ?".

Et à une époque, on avait tellement bien intégré cette caractéristique proprement humaine que des nations entières ont institutionnalisé ce goût du voyeurisme morbide afin d'apaiser, de manipuler ou d'occuper tout un peuple. Les jeux antiques de Rome sont une parfaite illustration de cette institutionnalisation de la cruauté naturelle de l'être humain, notamment sous le règne de Néron. Le pouvoir politique dépensait des fortunes dans la globalisation de la violence gratuite infligée à d'autres Hommes et la mettait en scène de sorte de toucher un large panel de spectateurs, tous réunis autour de la même célébration et du même objectif : la satisfaction du goût du sang et de la détresse de l'autre. Et tant qu'on était dans cette jouissance immédiate de la perversité, on oubliait tout le reste, ce qui arrangeait bien le pouvoir politique.

Car il était bien moins hypocrite l'homme antique. Il assumait sans un tressaillement éthique de faire la fête sur la dépouille fraîchement écorchée d'un de ses congénères. Les gladiateurs, stars antiques désignées d'office par un contexte de guerre, donnaient leur corps et leur vie en spectacle. La farce, au départ sportive, finit par ne célébrer plus que la cruauté : on souffrait et on mourrait dans l'arène pour le plaisir d'autres humains. Et les huiles parfumées distillées en abondance dans les gradins pour couvrir l'epouvantable odeur de ce sang cuit par le soleil étaient à l'époque suffisantes pour jeter un voile moral adéquat sur l'allégresse que provoquait une tête tranchée ou un corps dévoré.

Et puis, la morale généralisée fut. Certains sont parvenus à convaincre les autres que cette addiction au mal gratuit de l'autre, c'était mal, qu'on valait mieux que ça et que notre destinée était d'accomplir de grandes choses, des choses dont on pouvait être fiers et qui pouvaient moralement se justifier.

L'être humain dû donc trouver de la justification à son plaisir simple de voir l'autre souffrir. Or, l'être humain est une créature très imaginative. La foi, la liberté, la peur, la colère, la justice, la vengeance ont été (et sont encore) autant de raisons qui ont permis à l'Homme de se mentir à lui-même et de le faire passer pour une créature désintoxiquée de son manque de jouissance morbide. On ne prend pas de plaisir à regarder des prisonniers être humiliés et dégradés parce qu'ils sont l'ennemis, parce que c'est eux ou nous. On fait des essais cliniques sur nos propres soldats qu'on laisse mourir dans l'ignorance de ce qu'on leur a inoculé, mais c'est pour développer des armes bactériologiques qui nous protégeront plus tard en cas d'agression. La cruauté et la violence sont donc nécessaires parce que c'est une question de survie et non pas uniquement provoquée pour le plaisir de la voir.

On avait donc réglé le problème de la morale et les moralisateurs étaient rassurés. Sauf que la nature humaine est rude et il n'y a rien de plus utopique que de croire qu'on peut changer radicalement le schéma de comportement naturel d'une espèce. Car au plus profond de nous, nous restons des créature sevrées de notre perversité naturelle et qui luttons plus ou moins héroïquement et efficacement contre notre rechute.

Alors on triche, on prend sa dose de drogue à la sauvette. Un accident sur la route ? On ralentit et on se tort le cou pour jeter un bref coup d'œil, rien qu'un tout petit coup d'œil….au cas où on la verrait…cette goutte de sang, cette marre de sang sur le bitume. Il ne nous en faut pas beaucoup, rien qu'une simple traînée fait l'affaire pour que notre ADN se souvienne de ce spleen délicieux. Un fait divers ? Et s'il y avait des photos ? Ce n'est pas pour le plaisir, bien entendu, c'est juste qu'une photo d'un gamin violé et maltraité est plus explicite que les mots : « gamin, violé et maltraité ». C'est simplement pour mieux comprendre, c'est justifiable. Une catastrophe naturelle ? Choisissons le reportage en direct où la caméra nous fera comprendre à quel point le drame est horrible en nous emmenant presque dans les viscères étalés de la dépouille d'une jeune femme sous les décombres de son immeuble. Ce n'est pas une rechute, bien sur que non ! C'est pour mieux comprendre.

Seulement, ce comportement nous fait quand même un peu culpabiliser, nous n'osons pas en parler avec nos congénères pour partager nos impressions. Impossible en effet de trop s'attarder sur l'émission de la veille qui montrait les corps broyés par un tsunami et de dire quel apaisement malsain ces images ont apporté à notre curiosité non assumée. Impossible d'échanger nos impressions choqués mais au fond ravies de l'être par un « Ooooh tu te rends compte comme c'est triste ? Cette pauvre fille si jeune et coupée en deux ? Ah et ce gamin dont on voyait le sang sur le sol…c'était horriiiiible. Les gens sont fous vraiment, mais dans quel monde on vit ? ».

Et tout ça, ça nous frustre, parce que l'être humain est un animal social et qu'il aime causer devant la machine à café.

Mais on vit vraiment une époque magnifique. On a trouvé LA solution pour satisfaire notre addiction malsaine sans en éprouver de remords (et un autre merci aux philosophes et aux moralisateurs).

Puisque la vraie souffrance ne doit pas nous satisfaire (dixit donc la morale, laïque ou religieuse d'ailleurs puisque sur ce point, tout le monde est à peu près d'accord pour une fois), on va singer la souffrance et la détresse. L'époque moderne a inventé le patch anti perversité naturelle chez l'Homme. On ne peut plus consommer la souffrance, la peur, l'angoisse et la tristesse de l'autre en tant que telles, alors on va reconstituer toutes ces émotions autour d'une mise en scène qui permettra de les observer sans toutefois que ce soit réel. On va faire semblant de faire mal, mais ce sera pour rire, car c'est du spectacle et les « victimes » seront prévenues et consentantes.

L'homme inventa donc la télé réalité.

Puisque notre morale héritée ne nous permet plus d'enfermer des êtres humains dans un lieu en les obligeant à s'entretuer pour s'en réjouir, alors on va enfermer des êtres humains consentants et les obliger à interagir entre eux pour susciter des réactions exagérées qui ressemblent à s'y méprendre à de la tristesse, de l'angoisse, de l'humiliation et de la douleur. Bon, on se l'accorde, c'est beaucoup moins jouissif qu'un bon vieil écartèlement pour lequel au moins en avait-on pour son argent, mais on a les effets spéciaux et la pub nutella en plus.

C'était l'invention du siècle et le changement le plus en rapport avec les besoins de l'être humain. Sauf que notre addiction est dure et nos exigences réelles. Les instigateurs de ces nouveaux jeux ont certes bénéficié d'une gloire rapide mais la contrepartie est la satisfaction impérieuse de notre goût toujours plus prononcé.

Alors notre télé réalité se réinvente sans cesse et mute en repoussant de plus en plus ce voile moral léger qu'on a jeté sur nos sombres pulsions. Les fear factor, les fermes célébrités, les star académie, les koh lanta  et autres île de la tentation, nous offrent de plus en plus nos doses de souffrance, de tristesse, de désarroi, d'humiliation de stupidité, de moquerie et de manipulation qu'on regarde avidement derrière notre écran plat. C'est du spectacle, ils sont consentants, ils ont signé pour faire ce qu'ils font. Alors s'en réjouir n'est pas si grave ?

Mais le nouvel alibi que nous donne la télé réalité pour continuer de nourrir notre goût du voyeurisme, du sordide et du décadent est-il tellement suffisant  ? Le prisme de l'écran plasma suffit-il à mettre assez de distance entre nous et notre drogue  ?

Car au final ce que nous risquons…Ce n'est pas d'aimer ça, c'est dans notre nature, mais c'est d'en vouloir toujours plus comme tout phénomène de lourdes addictions. Notre morale moderne perdra-t-elle contre l'avènement d'une nouvelle arène sanglante virtuelle ?
Ode au narcissisme, au voyeurisme et à l'exhibitionnisme des artistes.

Et un nouveau blabla qui m'interpelle et que je soumets à votre analyse et votre ressenti redoutable ^^...dans un journal oui parce que je sais pas comment poster un texte en deviation (ne dites rien je sais je suis pas douée -___-)

Alors c'est parti lol Dans un article du Figaro du 25 février 2010, Adrien Goetz, déclarait que : «Les trois piliers de Facebook sont le narcissisme, le voyeurisme et l'exhibitionnisme. Tout ce qui plaît aux écrivains !» (entendu largement à la communauté artistique).

En tant qu'auteure (oui, il paraît qu'il faut le mettre le "e" sinon on est dans le camp des machistes) ou plutôt en tant qu'apprentie bidouilleuse de mots, la phrase m'a fortement interpellée sur le moment, d'autant plus que je suis une nouvelle inscrite sur facebook (oui j'ai commencé par twitter, chronologiquement, j'ai rien compris mais bon XD). Cela m'a amenée à m'interroger sur ma pratique du net en tant qu'amateur dans l'expression artistique et celle de mes congénères.

Le fait est que Goetz a, à mon humble sens, parfaitement raison. J'ai d'autant moins de scrupules à le dire car comme j'écris, je pense être bien placée pour porter un jugement de valeur sur nos travers. Etant encore dépourvue de l'orgueil démesuré que peut provoquer parfois la notoriété virtuelle des réseaux communautaires tels que facebook, deviant ou plus généralement la blogosphère en poussant les artistes à s'imaginer qu'ils le sont ex nihilo et sans dépendance ni lien avec leur multitude de fans virtuels, je pense sans honte qu'on répond souvent à ces trois caractéristiques.

Narcissique et exhibitionniste  ? Oh que oui  ! J'ai lu récemment sur un des forum de collection et d'art, sur lequel je suis inscrite, plusieurs débats qui tournaient autour de la question suivante  : "l'artiste (auteur, dessinateur, sculpteur, photographe, peu importe en fait) l' est-il par lui-même, tout seul dans son coin, ou est-il un artiste quand il créer pour produire une réaction chez l'Autre  ? Bref doit-il exister uniquement par lui-même ou se définit-il vraiment comme tel par la réaction humaine qu'il cherche à susciter ?". Et là, soyons clairs, il n'est pas question ici de célébrité, de nombre de livres/BD vendues, de publication de livres ou de chiffres de vente. L'importance quantifiée du succès comme validation officielle et exclusive d'un artiste c'est un autre débat. Je parle seulement de cette interrogation  : "est-ce que l'artiste est avant tout égoïste ou est-ce qu'il est dans la production et la recherche du contact de l'Autre?" La question mérite d'être posée dans le sens où depuis des siècles, on se triture les méninges pour donner une définition satisfaisante à l'art et à celui qui le pratique et que personne jusque-là n'est parvenu à se mettre d'accord (et pour cause). Or, j'ai constaté que souvent ce débat sur les forum tourne à vide autour d'un type de témoignages qui me sont apparus totalement contradictoires :

( je résume, en substance) "Moi, j'en ai rien à faire des réactions des gens, je poste pas pour être (re)connu et je poste pas pour me faire de la pub. Que j'ai des réactions ou non, ça m'importe peu. Au final, je suis quoiqu'il arrive un artiste et je produis mon art pour moi-même uniquement, de moi à moi et (plus rare comme réaction, mais je l'ai lu) arrêtez de poster sur mes œuvres parce que je m'en fiche. La reconnaissance virtuelle, je cours pas après et même que c'est très surfait."

Ok. Alors mon soucis, c'est qu'on peut choisir une définition de l'artiste ou une autre, peu importe, mais faut s'y tenir. Car au risque de paraître primaire voire totalement stupide (en même temps, est-ce si grave  ?), le fait même d'être inscrit sur des communautés d'art, le fait de poster régulièrement ses œuvres, parfois même aux dires de l'artiste à des heures de fortes connexions, le fait d'adapter aussi l'œuvre à la mode ( toujours dans le texte, je ne me permettrais pas d'inventer en la matière), de répondre à ces débats plusieurs fois par jour, n'est-ce pas en soit la reconnaissance de la recherche d'un auditoire virtuel et donc l'acceptation du fait que l'artiste est dans la production livrée à l'Autre. Si effectivement, l'artiste considère qu'il est uniquement dans l'individualité, dans l'égoïsme (sans connotation péjorative, j'entends, je ne suis pas là pour juger), dans la production de lui à lui, ben il garde ses œuvres sur son PC. Point barre. Il les regarde lui et rien que lui et ne les mets pas à la disposition du public potentiellement énorme d'un forum. Je connais des artistes qui sont dans cette logique et je les admire car je suis totalement étrangère à cette vision de l'art. Je leur reconnais une incroyable cohérence dans l'action parce que ces artistes ne produisent et ne montrent jamais rien sur les forum…Et pour cause  ! Quand on porte une jugement de valeur, quand on a un avis tranché sur une question, être cohérent avec soi-même, ça me paraît la base pour être crédible. Donc on ne peut pas conclure et clamer  d'un côté :"la communauté des fans ça pue et j'ai pas besoin d'eux pour exister en tant qu'artiste" et de l'autre, poster régulièrement son travail, y compris même pour dire que la communauté des fans, ça pue et qu'on a pas besoin d'eux pour exister en tant qu'artiste.

Ben, quand un truc pue et qu'en plus on en a pas besoin, on le fait pas ou on s'en débarrasse, non  ? (non mais c'est primaire comme réaction, je sais XD).


Donc en ce qui me concerne, je suis dans la catégorie justement épinglée par Goetz des auteurs narcissiques et exhibitionnistes (la preuve étant que je viens de poster ce texte ^^). J'écris pour les autres. C'est mon choix artistique et je l'assume. Je considère avant tout l'art comme une production. C'est donc mon parti pris. A mon sens, on est dans l'art quand on crée quelque chose, qu'on le produit donc qu'on l'extrait de soi-même à l'aide d'un support artistique et dans le but de traduire un message, une esthétique personnelle ou une émotion. Bref, je raconte quelque chose au monde. Partant de cette définition (qui est tout à fait partisane, on est d'accord), l'artiste produit et livre. Par conséquent, pour moi, l'art implique forcément le rapport à l'autre, au lecteur, au supporter ou au commentateur.

Et qu'est-ce que je leur livre  ? Mes écrits, des morceaux de moi, des extraits de mon âme, ma vision de la vie au travers des choix de personnages, de métaphores ou d'intrigues que je balance sur des forums dédiés sur lesquels, potentiellement, des centaines de personnes peuvent me lire. Ce n'est certes pas directement MON histoire, mais soyons honnêtes, ça sort de mes tripes donc c'est un peu de moi qu'il y a à chaque paragraphe. Si je reprends donc la définition du narcissisme et du voyeurisme (parce que des fois, relire une définition, ça aide), force est de constater que ça y ressemble quand même un peu.

Or, j'ai envie de dire à tous ceux qui hurlent à la prostitution artistique, qui crachent sur les artistes qui assument cette part de narcissisme et de voyeurisme qui consistent à la mise en forme esthétique d'une part d'eux-mêmes qu'ils livrent à un public, à ceux qui sont les premiers à parler de sous artistes quand on a le malheur de dire qu'on est dépendant du regard de l'autre alors que pourtant, ceux-là sont les premiers à cumuler forum, blog, LJ, twitter et autre face book (heu je leur rappelle que poster sur un blog perso ou un LJ, même en accès limité, c'est toujours un acte de communication destiné à des lecteurs filtrés ou non hein)…

J'ai envie de leur dire…

: il n'y a pas une seule vision de l'artiste et quand on en choisit une, faut rester cohérent dans l'argumentaire, au moins un peu quoi…
…et Alors  ?

C'est vrai, est-ce que le fait de reconnaître en toute honnêteté que mes productions portent forcément indirectement sur ce que je suis, fait de moi un faux auteur mauvais ou pathétique  ? Est-ce que le fait de dire que mon exercice artistique n'a de réel sens pour moi que par le prisme du jugement de mes lecteurs, me rend à ce point dépendante que je ne serai plus capable d'exercer mon libre arbitre  ?

Alors il y aurait, si on suit cette logique et en paraphrasant les inconnus (oui ben on a les références qu'on a hein) les bons artistes et les mauvais artistes  ?
Les bons seraient ceux qui crient haut et fort qu'ils existent sans public, qu'ils se moquent de son opinion et de la notoriété qu'il lui offre, pire que le fait d'avoir des fans ou pas, ça importe peu.
Ca, ce serait donc l'artiste classe, le vrai, l'élite…
Et puis, il y aurait le mauvais artiste, celui qui a le nez dans le caniveau de la médiocrité et qui serait celui qui revendique le jugement des autres, qui dit dépendre de l'impact de ses productions sur un auditoire grand ou petit et que son travail se nourrit des retours positifs ou négatifs que ses "fans" lui feront peut-être.

Et alors voyeur aussi  ? Définitivement oui aussi  ! Ayant prouvé que j'étais donc un sous auteur dépendant, je creuse un peu plus ma tombe en soutenant que l'art s'enrichit de l'étude de l'Autre. C'est en observant et en s'imprégnant des émotions des autres, des faits de société, du souffle et de la vie de notre monde qu'on développe sa plume, son trait, sa verve et sa richesse argumentaire. Je n'aurai pas l'orgueil de croire que j'ai éprouvé toutes les émotions qu'un être humain peut éprouver dans toute leur intensité et leur diversité. Je n'aurai pas non plus la prétention de croire que ma tristesse est LA tristesse ou que ma joie est LA joie, parce qu'il n'y a pas de valeur absolue dans le sentiment. Et j'ai encore moins l'hypocrisie d'être convaincue que mon œuvre n'est pas le produit de toutes les références culturelles et esthétiques acquises depuis mon enfance. Alors si je veux que mes écrits évoluent, soient le plus riches possible, j'ai besoin de trouver dans le regard, les soupirs, les larmes des autres l'inspiration pour produire mon analyse et mon ressenti. J'aime l'humain, j'aime ce monde…Bien sur que je joue les voyeuses en étant à l'écoute de tous ses battements de cœur. C'est même le moteur de mes pulsions d'écriture ! L'empathie et le voyeurisme sont à mon avis les deux carburants de l'art. Et à ce titre, merci aux gens d'ouvrir des blog, c'est un monde incroyable que vous acceptez de nous laisser voir  ! ^^

Alors forte de ce constat d'être narcissique, exhibitionniste et voyeuse, j'en conclu que finalement je l'assume plutôt bien et je le revendique même. Je ne serai jamais un "auteur autarcique" et j'ai besoin de me confronter aux émotions de l'Autre que je cherche à provoquer au moment même où j'écris. Et toujours en réponse aux détracteurs de cette vision de l'art, je dirais qu'on est peut-être des auteurs vendus et pourris, mais on est aussi un peu courageux, parce qu'exhiber son âme sous une forme ou une autre, c'est toujours risqué. On prend le bon comme le mauvais et c'est bien plus confortable de ne pas prendre le risque de s'exposer à la critique en cachant aux yeux de tous ce qu'on a crée. Alors rien que pour ça, un peu de respect serait pas du luxe.

Vous (lecteurs, passagers, découvreurs, voyageurs d'internet…) êtes mon inspiration et la raison de mes efforts. Et je ne sais pas….au travers de ce "blablatage", je crois que je trouvais juste de plaider pour une fois en faveur de l'importance DU (et pas DES) post ou commentaire, non comme une donnée seulement mathématique pour satisfaire un ego ou un complexe lié au besoin constant de reconnaissance (j'ai 100 fav donc j'existe ouf, car à 50 je n'existe pas encore, les accros à la notoriété virtuelle à tout prix, c'est un autre débat que je soulèverai forcément ici un jour ^^), mais comme le fait qu'un commentaire, c'est un cadeau pour l'artiste. Il a un redoutable pouvoir galvanisant pour certains auteurs dont je suis.

Et c'est ce qui fait que je suis là.

Merci donc.

PS  : alleeeez, ils vous manquaient pas un peu mes délires et questionnements à deux cacahuètes ? Aaaaaah pas tapez  ! Pas tapez T___T
Hello !!

Let me tell you about a project we have made :iconlelahel-clothes: and I !

Ldoll Festival is a convention and trade fair that will be held on October 9-10, 2010, at Double Mixte, a convention center in the close surroundings of French city Lyon.
The Festival is meant to bring together as many professionals, artists and amateurs as possible from the Asian ball-jointed dolls (BJD) collecting world.

BJDs are fully customizable resin dolls, with ball joints that allow for a wide range of poses and moves. They are often used as subjects of artistic work, such as sewing and painting, as models for photography, and as inspiration for many graphic artists and writers. ( Exemple of thoses dolls :

In the last five years, the community of BJD owners and fans has been growing at a fast rate. Members are from all countries, making the community truly international, while the objects they collect are mainly sold by Asian professional distributors. Therefore, the main market and the second-hand market both work almost exclusively through online shopping and (e)mail order.

We have decided to organize a sizable international event to give the opportunity to collectors from all over the world to find in one place as many BJD companies as possible. We want to create your chance to meet those exhibitors, professionals and amateurs whose work you love and to buy face to face from them.

And sooooo :

1000m² (10700 sq ft) of exhibition space are reserved in a popular convention center to accommodate professionals, amateurs and curious visitors of all countries.

We are privileged to have Peak’s Wood as the Guest of Honor of this first edition of Ldoll Festival!

This is your opportunity to meet face-to-face a number of artists whose work you love and to buy in person products from many prestigious companies!

Booths and sales tables are available for booking for both professionals and private sellers.
We hope to provide you a perfect place to exhibit your many talents related to BJDs, whether it be doll making, face-up creations, clothing, accessories, photography, fanzines, or unique goodies.

Several contests will be held, including a costume contest, a photography contest and a ‘best sales table’ contest.

Look also forward to the lottery, with many products to win, including special limited edition dolls!

For more information about practical details regarding Ldoll Festival and for all updates on the programming (contests, guests, registration), please visit our website: Ldoll Festival Website.

                               ldollfestival.com/

*********************************************************************************************************

Aaaaalors voilà laissez moi vous présenter un projet à :iconlelahel-clothes: et moi-même qui nous tient vraiment à coeur et qui j'espère va faire date dans l'histoire de la BJD européenne lol

Le Ldoll Festival est un salon d’exposants qui se déroulera sur 1000m² au Double Mixte (Villeurbanne) les 9 et 10 octobre 2010.
Sa vocation est de réunir un maximum de professionnels, d’artistes et d’amateurs qui ont en commun la passion de la collection des ball-jointed dolls (BJD).

Les BJD sont des poupées en résine de confection asiatique entièrement personnalisables, dont les jointures sphériques permettent un éventail remarquable de poses et de mouvements.
Ces poupées sont idéales comme support de création artistique, notamment pour la couture et la peinture, comme modèles pour la photographie, ou comme muses de l’inspiration de nombreux dessinateurs et écrivains.
Depuis plusieurs années, nous avons pu constater que la communauté des collectionneurs de ces poupées singulières ne cessait de croître. Or, cette communauté a la particularité d'être internationale, tout en se fournissant auprès de compagnies officielles majoritairement asiatiques. Le marché principal comme le marché secondaire fonctionnent quasi exclusivement par le biais de la vente par correspondance.

Nous souhaitions organiser un grand événement international permettant aux collectionneurs du monde entier de voir réunis sur le même site la plupart des fabricants de BJD, des accessoiristes, et d’avoir accès directement au marché constitué par l’ensemble des exposants, professionnels ou amateurs.
Il s’agit de donner aux visiteurs du salon un contact humain avec les créateurs et les artistes qu’ils aiment, et de contribuer à notre manière au développement de ce hobby.

Eeeeeeeeeeeet donc c'est pourquoi on vous annonce donc officiellement 1000m2 d'exposition de stands professionnels et amateurs entièrement dédiés aux BJD vous attendent pour cette première grande convention.

Cette première édition, placée sous le signe du parrainage de Peak's woods mettra à votre disposition les produits et œuvres de nombreux professionnels tels que Fairyland, Dollheart, little monica et bien d’autres encore …

Le Ldollfestival propose aussi des formules de stands selon que vous êtes professionnels ou amateurs. Nous sommes ouverts à tous les passionnés de BJD ainsi qu’à tous les talents que vous avez développés dans le cadre de cette collection : photos, fanzines, atelier make up, création de vêtements ou d'accessoires etc… Nous espérons vous voir venir nombreux exposer toutes vos créations ou votre collection (revente etc…)

Des concours de customisation, de photographie, de stands et une loterie seront organisés pour vous permettre de gagner des dolls, édition limitée, ainsi que de nombreux autres lots !

Pour tous les renseignements pratiques que vous souhaiteriez concernant le déroulement de ce salon ainsi que pour toutes les mises à jour sur les concours, le venue des professionnels ainsi que des préventes, nous vous invitons à venir visiter notre site : ldollfestival.com/

Voilà donc on vous invite à venir voir notre site internet et si vous avez des questions n'hésitez pas!!!

                                ldollfestival.com/
I wish you a very happy new year ! I hope 2010 will be a very good year for all and dreams you can have will realise !!
De la psychose du plagiat ou du syndrome de mégalomanie ?


Derrière ce titre provoquant et à deux cacahuètes XD, se cache une question qui me perturbe déjà depuis un moment, concernant Deviant Art et d'autres forum de hobby sur lesquels je suis.

DA, pour moi, c'est une sorte d'énorme salle d'expo virtuelle enrichie par les productions digitales de ses membres: photos, textes, dessins, scan de dessins...

Et c'est là que tout dérape et que j'en viens à mon idée de plagiat. Pourquoi  ? Parce que j'ai remarqué en surfant sur les comptes de plein d'artistes que la notion de plagiat était perçue comme une sorte de mal ésotérique, de châtiment divin que l'auteur vit comme une véritable tragédie. Alors, je vois s'organiser une sorte de solidarité virtuelle entre les communautés qui ont leur propre langage (des phrases copiées/collées en fin de textes) et leur propre imagerie (des stamps d'interdiction, des logos) pour lutter contre le fléau insidieux et silencieux du plagiat. Et parfois, j'ai même été surprise de la violence de certaines réactions, voire du pugilat en ligne (sans doute plus désinhibés parce qu'on est sur le net, donc pas de risque que la personne se pointe à notre porte pour nous en coller une. C'est la magie du net, l'idée d'assumer a un sens bien différent).

Or vous allez me dire " mais est-ce qu'elle a la lumière à tous les étages cette dinde et qu'est-ce qu'elle a pas compris dans la notion de plagiat ?". Sur le moment, en tant que bonne vieille juriste psychorigide, j'ai raisonné légalement. Je me suis dit ok, plagier quelqu'un en droit civil, c'est reprendre la cohérence et la logique d'un univers ou de copier en tout point et de façon identique une image ou un concept original de sorte d'induire le public en erreur. Les procès au civil pour plagiat visent à rétablir la vérité auprès du public et à reverser les sommes illégalement perçues au bon auteur avec ou sans dommages et intérêts. Donc c'est un délit très difficile à prouver parce qu'il faut non seulement qu'il y ait copie en tout point d'une œuvre suffisamment originale pour que le juge ne considère pas que tout le monde pourrait avoir la même (genre le concept d'un mec en redingote noire avec des lunettes noires, d'un elfe blond habillé en vert ou pas habillé du tout, ce n'est pas suffisamment original pour ne pas être inventé par quelqu'un d'autre) mais qu'ensuite la personne qui vole l'idée le fasse dans le but de tromper le public qui va assimiler l'œuvre à celle du bon auteur et bien sûr payer pour.

Le problème c'est que les « affaires » de plagiat sur lesquelles je suis tombée sur deviant ne rentraient pas dans cette définition légale, déjà en grande partie parce que souvent on signe pas de contrats de marketing en ligne sur deviant et que c'est un forum international. Ensuite, comme la définition légale est très restrictive, souvent il n'y a pas de plagiat légal soit parce que l'auteur d'origine s'est lui-même inspiré d'autres supports qu'il avait réadapté à sa sauce (personnages, couleur de cheveux, photos, customisation de poupées) et que donc d'autres auraient pu avoir les mêmes inspirations sans forcément voler la sienne (c'est le pb de la base de données accessibles à tous, on a donc tous la même), soit parce que la personne ayant volé l'idée réadapte légèrement le concept et signe de son propre nom, sans en tirer directement de profit financier. Donc il n'y a pas tromperie et surtout, il n'y a pas de gain financier. C'est le pb de cette infraction, elle est hyper restrictive.

Alors, je me suis dit que si la menace du plagiat prenait tant de proportion parfois et que même quelques fois on flirtait dangereusement avec la paranoïa, c'était sans doute pour une autre raison qui n'était pas une raison légaliste.

Je pense que le net a crée des communautés de culture et d'opinions et qu'il a permis à des personnes de pouvoir montrer un univers artistique qu'elles n'auraient jamais pu dévoiler sans le net, faute d'argent, de support, d'aide et de lieu. Tout le monde, avec un PC et une connexion informatique, peut faire partager ce qu'il a dans l'âme, ce qui le définit au plus profond de lui, ce qui fait sa force et sa faiblesse. C'est une surexposition de soi qui ressemble à de l'exhibitionnisme, certes, mais qui n'est souvent que l'expression d'un trop plein d'âme, de sentiments, de peurs, de joies… Alors chaque post, chaque "deviation", n'est pas tant une œuvre d'art au sens classique du terme, que la traduction à un instant T d'un état d'âme.

Et il est là le cœur du problème. Quand on vole une déviation, ce n'est pas du plagiat, au sens objectif et légal du terme, c'est pire que ça, au sens subjectif du terme. On s'approprie des morceaux d'âmes, des bouts d'états d'âme, des parties du cœur de l'autre. Ca n'a rien à voir avec l'idée de l'art, parce que personne ne peut prétendre définir à coup sûr ce qui ressort de l'art et ce qui n'en est pas, mais ç'a à voir avec l'individu, ce qui le constitue, ce qui fait qu'il est ce qu'il est.

Alors, si ça n'était que des coups de sang isolés ou des crises d'égocentriques qui pensent avoir tout inventé en terme d'images, de verbes et de sons, on pourrait effectivement se dire  : "oui ben y'a plus grave, on se détend et on respire". Mais, quand on regarde de plus près, il est quand même singulier de constater que toutes les personnes réagissent quasi de la même façon quand elles pensent être repomp.ées  : professionnels, amateurs, écrivains, dessinateurs ou photographes. Des gens de tous âges, de toutes nationalités et de toutes cultures. Alors, ça voudrait dire qu'ils sont tous mégalo ? Que dans le tas, ils seraient tous des tragédiens et des égo-maniaques  ? Moi, je crois que s'ils réagissent si fort et de façon si émotive, c'est tout simplement qu'ils ont le sentiment qu'on leur a pris sans leur permission des bouts de leur âme. Dis comme ça, perso je comprends mieux cette réaction que je trouvais au dé.part et en tant que légaliste, parfois disproportionnée. C'est la contre partie de cette immense communauté de morceaux d'âmes qu'on a sur DA. Les gens dévoilent ce qu'il y a au plus profond d'eux au travers d'un dessin, d'un texte ou d'une photo, si bien qu'en volant le dessin, le texte ou la photo, on ne vole pas un support matériel, on vole une émotion, une douleur, une joie, un désir

Alors au gré des post sur DA, sur les blog ou LJ des gens, je lis parfois des réactions de personnes qui disent que la copie n'est pas si flagrante, que cette coupe de cheveux n'a rien d'original, que l'auteur lui-même s'inspire d'autres auteurs, que c'est prétentieux de croire qu'on a inventé quelque chose de vraiment original surtout sur ce genre de supports artistiques (c'est plus facile dans le domaine de la recherche et des brevets d'invention)… Certes, leurs arguments sont valables à mon sens … Mais ils raisonnent en juriste. Or, là, on est dans le ressenti et l'émotion pure, pas dans le dédommagement objectif d'un délit commercial. C'est en cela que la copie est perçue comme si douloureuse, si injuste et si violente.

Alors si on ne raisonne plus dans l'objectivité, qu'on est dans le subjectif et dans l'émotion, comment peut on définir une copie  ? Où s'arrête l'inspiration commune et où commence la réelle repompe ? Parce que là, on a très clairement deux camps et deux raisonnements valables, bien que totalement opposés. Bien sûr quand on tombe sur un recopiage exact du line, la même position, le même personnage, la même custo de poupée, le même texte, le même nom pourtant totalement inventé au dé.part, c'est facile…Mais en vérité, la repompe est souvent plus insidieuse et plus subtile, parce qu'on est rarement à l'origine d'un concept qui ne pré existait pas déjà sous une autre forme. Donc à partir de quand, est-ce qu'on considère que la personne a volé une idée, une esthétique et un design totalement original ? Est-ce que c'est à partir de deux dessins ou photos successifs  ? Est-ce que c'est un trait sur tout le dessin ou juste une partie du dessin  ? Est-ce que c'est une tenue complète, une couleur ou deux ou trois  ?

La ré.ponse  : c'est qu'on en sait rien et qu'on ne peut pas donner une grille d'analyse ou un pourcentage en deçà duquel il n'y aurait pas copie et au-dessus duquel il y en aurait une. Puisqu'il s'agit de l'âme d'une personne, de son émotion qu'elle couche sur papier digital, alors c'est elle qui ressent l'œuvre comme une copie, c'est elle qui définit sa propre grille et son propre seuil de tolérance. Il n'y a pas de définition objective de la copie, il y a juste un seuil de tolérance plus ou moins admis par les communautés et qui varie d'ailleurs d'une communauté à l'autre, selon sa vitesse de réaction. Et parce qu'il est émotionnel, ce seuil de tolérance même parfois exagéré doit quand même être pris en compte.

Donc c'est un débat sans fin, sans certitude et sans bon ou mauvais camps. C'est du cas par cas et qui est nécessairement violent, injuste et douloureux parce qu'on touche au cœur des personnes. D'un côté, ceux qui se sentent possédés, violés et vidés de leur substance par une copie, de l'autre ceux qui n'y voient qu'un socle commun de références culturelles et esthétiques qui, après adaptation, aboutit à un rendu certes équivalent mais quand même alternatif …D'un côté, une détresse et un sentiment d'injustice et de l'autre pas systématiquement de la mauvaise fois, pas toujours de l'arnaque…

Bref, je pense que si on en était resté à l'objectivité, ce serait bien plus simple et ça ferait bien moins mal aux gens, mais à mon grand désespoir (XD) l'être humain est une créature de subjectivité et de ressenti. Après avoir réfléchi à tout ça, je crois que l'essentiel c'est de voir dans chaque deviation non pas un dessin, une photo ou un texte, mais des bouts de cœur. Alors je me dis que pour certains bouts de cœur, faudrait leur inculquer un peu plus de respect et de conscience et pour d'autres un peu moins d'amalgame, d'automatisme et de virulence… Mais en même temps, c'est aussi mon ressenti et en aucune façon un jugement de valeur, alors…Ca vaut pas grand chose.

Et voilà, un Journal qui ne sert à rien comme je les aime XD. Je voulais juste vous faire partager mon morceau d'âme du moment, concernant un phénomène que je trouve important et récurrent sur les forum que je visite. J'adore le net pour sa capacité à me faire me poser tout plein de nouvelles questions, étant une accro du raisonnement et du débat d'idées (certains pourraient parler de masturbation intellectuelle et auxquels je ré.ponds que tant qu'on se fait plaisir même en solitaire sans rien enlever aux autres, c'est toujours ça de pris dans ce monde de brutes  ! Et qu'enfin, l'humanité c'est aussi heureusement ça  : se poser tout plein de questions et y apporter ses propres ré.ponses même si elles sont débiles XD)

Un grand merci à celles et ceux qui ont eu le courage de me lire jusqu'ici  ! ! (pour la peine : j'ai encore martyrisé Loki et Asmodée pour une illustration de noël XD)
Pour les plus courageux(ses) ^____^, la suite du chapitre 1 qui se trouve ici ----> syrkell.deviantart.com/journal…

Voilà j'espère que ça vous plaira ^____^ !

Chapitre 1  : Il était une fois…comme toutes les autres fois.

    ― Cher journal, en cette matinée agréable d'un été indien surprenant sur cette île reculée, je m'apprête à entrer dans le plus étrange et incertain lieu que l'histoire ait jamais connu. L'Arche, telle que nommée par le conseil provisoire des dix sept, vient d'ouvrir ses portes et je suis fière d'avoir été sélectionnée parmi des centaines de postulants pour participer à cette grande é.popée….Epopée…Epopée, comme é.pique, Homère, l'Iliade  ? C'est pas un peu lourd comme style ça et puis, il y a quelque chose qui m'interpelle… Un journal intime, ça se tient quand on a dix ans, pas quand on est majeur, non  ? Sally, toi qui est une fille, tu ne trouves quand même pas ça un peu bizarre  ?

    ― Sion, je te conseille de reposer ce journal immédiatement où tu l'as volé, avant que sa propriétaire ne s'aperçoive de sa disparition. Un journal intime comme son nom l'indique, c'est intime. Bref, le contraire d'une porte ouverte.
    ― Ca va, elle avait qu'à pas le laisser traîner à la vue de tous dans son sac. Je me demande si elle a marqué des trucs salaces, genre raconter ses fantasmes ou ses expériences sex…
    ― SION  ! Espèce de sale cafard sournois et vile, rend-moi immédiatement mon calepin ou je t'arrache tes canines avec un AK40  !

    Le jeune vampire fit un bond leste sur le côté, mais il ne fut pas assez rapide. Liliah le saisit au vol et le tira si violemment par l'é.paule qu'il vint s'écraser à terre quelques mètres plus loin. Dans la famille des vampires, on ne plaisantait pas avec la notion de vie privée et encore moins avec celle du châtiment corporel. En fait, au sein la nation vampire, on avait que très peu le sens de l'humour. Liliah et Sion Gargas étaient les enfants ultra protégés et ultra chéris de l'un des grands magistrats de ce peuple. Les vampires étaient, en nombre, la seconde puissance des peuples para-humains tout juste après les Lycans. Pour les questions de subtilités politiques et institutionnelles, en revanche, ils étaient légèrement plus en avance que leurs concurrents historiques et systématiques. La nation était organisée autour d'une oligarchie dont le système administratif découlait directement de celui de la haute Égypte  : lourd, pesant, bureaucratique, mais néanmoins efficace. Car si le moindre des faits et gestes de ces créatures donnait lieu à un rapport en quatre exemplaires, avec contreseing, il fallait bien reconnaître que cette hyper activité administrative avait assuré à ce peuple une écrasante hégémonie culturelle sur la quasi totalité des autres nations. Exception faite des loups-garous, que le joyeux bordel institutionnel maintenait, envers et contre toute logique constitutionnelle, sur le devant de la scène politique à la grande et totale incompréhension des vampires. Liliah et Sion appartenaient a une très vieille famille vampirique dont les membres évoluaient au sein de l'oligarchie depuis déjà quelques siècles. Rien d'étonnant, donc, à ce que ces rejetons précieux aient réussi à décrocher leur entrée à l'institut de l'Arche.

     Sally, qui avait du faire le voyage avec eux,  observait d'un œil un peu lointain l'énième scène que se faisaient le frère et la sœur. Elle faisait partie du peuple restreint, mais très influent, des mentalistes. Cette nation s'était constituée non pas sur des critères physiques et biologiques qui définissaient généralement une espèce, mais sur des capacités sensorielles. L'évolution spontanée de certaines créatures para-humaines avait accouché d'étranges dons. Télé.pathie, pyrokynésie, télékinésie, autant de mots savants et surréalistes qui esquissaient à peine la réalité complexe des pouvoirs qui étaient les leurs. De toutes les nations, c'était sans doute celle qui était la plus tournée vers la tolérance et le mélange des cultures, à plus fortes raisons parce qu'elle ne reposait sur aucune sélection génétique, autre que celle du don. L'éducation résolument tournée vers l'observation du monde et son empathie avait fait de Sally une jeune femme calme et un peu distante. Ne supportant pas l'avion, elle avait fait la majeure partie du trajet en bateau et elle n'était pas mécontente d'arriver enfin sur un sol qui ne bougeait pas. Contrairement à Sion et Liliah, qui allaient avoir du mal à se passer du métro et des salles de cinéma géantes, Sally était très heureuse de pouvoir passer quelques temps dans ce coin isolé d'une nature sauvage et pas toujours délicate.

     Elle s'arrêta soudain de marcher, ne prêtant plus guère attention aux mots tendres que ses compagnons étaient en train de se jeter savamment au visage avec la délicatesse d'un revers de gans en plomb. Elle leva ses yeux bruns sur la silhouette impressionnante du bâtiment qui avait émergé de nulle part sur ces terres. Posé là comme une incongruité de style, une excroissance de bois contre nature, l'institut de l'Arche dé.ployait ses formidables façades impeccables sous l'œil tantôt impressionné, tantôt dubitatif de ses futurs invités. Lorsqu'on lui avait confirmé sa sélection, Sally avait reçu une jolie brochure de ce qui, à tous égards, pouvait se comparer à un institut de sciences politiques ou un laboratoire de recherches expérimentales. En réalité, c'était bien plus que cela. Pour la première fois dans l'histoire des populations para-humaines, avait été crée un lieu parfaitement neutre, un lieu de croisement entre toutes les races, aussi diverses soient-elles, dans le seul but que les uns parviennent à vivre avec les autres. Ce territoire, libéré des questions de pouvoir, de territorialité et de politique passait aux yeux de tous pour une création proprement miraculeuse. Sally poursuivait des études de biologie moléculaire lorsqu'elle avait pris connaissance de la procédure de recrutement de l'Arche. Elle s'était battue comme une lionne pour participer à ce qu'elle considérait comme la première grande révolution de son monde. Quatre é.preuves écrites et cinq entretiens plus tard, elle avait enfin reçu la lettre providentielle. La guerre infâme avait fait tant de morts, que même les plus enclins au racisme et à la suprématie de leur race avaient finalement rendu les armes et avait accepté le projet d'une organisation interraciale, dont l'Arche devait être la première pierre. Depuis la signature de la Trêve Rouge, un gouvernement provisoire composé de dix sept sommités des espèces les plus importantes s'était constitué pour que jamais plus une guerre de cette nature puisse se reproduire. Le projet d'un véritable gouvernement représentatif et capable de gérer les affaires quasi courantes d'autant de créatures aussi radicalement différentes, les unes des autres, nécessitait des cerveaux et des énergies. L'Arche devait être la machine à produire les futurs acteurs de cette révolution. Ils allaient être les décideurs d'un nouveau monde dont la survie dé.pendrait de leur capacité à réussir le pari risqué de dé.passer des siècles d'incompatibilités culturelles, de rancœurs historiques et, parfois même, de haine viscérale entre nations. Car derrière le rideau d'une humanité inconsciente et centrée sur ses propres contradictions, l'énorme bourbier des nations para-humaines recouvrait des centaines d'espèces qui avaient autant de rapport les unes avec les autres que le lapin en avait du courtier en bourse. Certains membres étaient même uniques en leur genre, incapables de se reproduire et d'engendrer une descendance qui aurait perpétué ses caractéristiques. L'histoire de ces peuples, qui n'avait rien à envier à l'instabilité de celle des Hommes, s'était déroulée au gré des luttes d'influence du plus fort, du plus adaptable et du plus prompt à s'organiser. Mais la radicalisation des politiques des uns et la surdimension de l'ego et des appétits des autres avaient finalement eu raison de cet équilibre chaotique et relatif. Quatre vingt ans d'une guerre sale, absurde et totalement vaine avaient décimé des espèces entières et failli voir la fin des grandes nations para-humaines. Au lendemain d'une trêve signée par des survivants écorchés et hébétés par ce consternant déchaînement de folie, l'Arche apparaissait comme le seul radeau disponible et envisageable. Mais comme tout radeau, il était bancale, il prenait déjà l'eau et personne ne se rappelait où il avait bien pu mettre les cordes pour renforcer le bois.

      L'Architecture du bâtiment avait été pensé pour ne pas trop défigurer l'environnement. Le fondateur et maître des lieux, Anytta Télébin, avait tenu à conserver l'harmonie du cadre. L'institut était construit sur la base d'une sorte d'énorme U avec deux bâtiments annexes situés de part et d'autre du principal et destinés à accueillir le logement des stagiaires. L'ensemble était fait dans un bois foncé, traversé de poutres solides légèrement plus claires. L'intérieur du U déroulait un jardin qui, lui par contre, paraissait très artificiel compte tenu de l'aridité du paysage. C'était par lui que le personnel attendu accédait au hall d'entrée de l'Arche.

      ― Ouai c'est pas aussi racé que notre cottage à Plymouth, mais je dois reconnaître que ça a de l'allure.
      ― Ce qu'il y a de bien avec toi Sion, c'est que rien ne te surprend jamais totalement.
      ― Arrête Sally  ! Me dis pas que tu gobes vraiment tout ça  ? Je veux dire, la nouvelle organisation, le futur parlement et le fait qu'on va dorénavant tous vivre en parfaite harmonie pour le bien de plus grand nombre  ?

      Sally marqua une longue pause, pendant laquelle elle observa le visage aux traits un peu agressifs de Sion.

      ― Bien sur que si, j'y crois  ! C'est bien pour ça que je suis là. La guerre ne t'a-t-elle pas fait assez peur  ? Toi et les tiens, vous vous comptez sur les doigts de la main, à présent. Comment peux-tu ne pas voir en ce projet la seule chance de notre salut  ?
      ― C'est juste une question de temps  ! Grogna Sion. On s'est déjà relevé de situations pires et les vampires se relèvent toujours  ! Ca me fait juste marrer tous ces intellos qui croient qu'on va pouvoir mettre dans le même endroit des créatures qui se détestent depuis toujours et espérer qu'une happy end va se produire. Ma parole, on dirait bien que ces gens là ont abusé d'hallucinogènes.
      ― Mais alors, dans ce cas, est-ce que tu peux me dire ce que tu fabriques ici  ?

     Sion soupira et se retourna un instant pour vérifier que sa sœur leur avait bien emboîté le pas. Il haussa les é.paules dans un mouvement de nonchalance un peu trop appuyé.

      ― Parce que c'est là que se situe le pouvoir. Mon père est paniqué à l'idée que je marche pas dans les glorieux pas de mes ancêtres. Il pense que je ne suis qu'un…attend l'expression exacte c'est : libertin hystérique et dénué d'ambition. Un looser qui couche quoi. Si je veux pas que le paternel finisse par piquer une crise et que ça chauffe pour moi, faut que je fasse certaines concessions, tu vois le genre  ?
     ― Oui, je vois tout à fait le genre, ré.pondit-elle avec une sorte d'écœurement dans la voix.
     ― Dites, vous savez si on est censé aller d'abord dans les bâtiments des logements ou dans le hall d'entrée  ? demanda soudain Liliah qui les avait finalement rejoint.
     ― Si on en croit la lettre qui accompagnait la brochure, je pense que c'est plutôt les logements. J'ai hâte de voir comment on va être installé. Sur le papier, les appartements avaient l'air vraiment typiques.
     ― Ouai, moi j'ai expressément demandé la collocation pour avoir plus grand. J'espère que je vais tomber sur une charmante colocataire.
     ― C'est pas mixte, Sion.
     ― Comment ça, c'est pas mixte  ? Tu rigoles  ? Attends j'ai plus quinze ans, on en est plus aux dortoirs  des lycées !
     ― Oui mais, nous n'en sommes plus non plus aux lupanars de fac, mon cher.
     ― Non mais Sally, t'es vraiment sérieuse là  ? Je vais me retrouver avec une bande de mecs que je connais pas  ?
     ― Y'a des chances, ré.pondit-elle sur un ton totalement triomphant. Mais dis-toi que tout peut toujours être pire…
     ― Je vois pas ce qui pourrait être pire.

     Sally fit un léger mouvement de la tête pour attirer l'attention de Sion sur un jeune homme d'une très forte de carrure qui passait juste à leur hauteur.

     ― J'espère que tu plaisantes, grinça-t-il des dents.
     ― L'idée, je te rappelle, c'est qu'ici on ne fait pas de différences entre les espèces et les frontières n'existent plus. Alors pourquoi pas  ?
     ― Attend, mais ils vont quand même bien organiser les chambres pour qu'on fasse pas de mélange contre nature  !
     ― Je pense que Sally n'a pas tort, ajouta Liliah de manière hésitante. On savait tous que ça pouvait arriver en signant ici.

     Sion les dévisagea avec stupéfaction. Elles avaient vraiment l'air sérieuses.

     ― Il est hors de question que je partage mes appartements avec un Lycan  !

     Comme s'il avait voulu démontrer sans appel son point de vue, il se retourna à nouveau en direction du grand gaillard qu'il balaya d'un regard mé.prisant et écœuré.

     ― T'as un problème, tu veux qu'on en parle  ? lâcha le loup-garou qui ne pouvait ignorer la façon dont Sion le dévisageait.
     ― Y'aurait pas grand chose à dire, t'es juste toi.
     ― Et tu ferais bien de t'en rappeler. Saleté de zombie, acheva-t-il dans un murmure avant de dé.passer le groupe à grandes enjambés.
     ― Ok et tu veux que je tente de parler avec ça  ? Y'a vraiment des gens là-haut qui pensent qu'on peut avoir une relation d'égal à égal avec ces gros caniches  ?
     ― Ah mais non seulement tu vas devoir parler avec eux, mais en plus tu vas devoir t'intéresser à leurs us et coutumes et apprendre à les connaître.
     ― Ah ouai  ? Comme  : fait-le beau, donne la papatte, rapporte la baballe, remue la queue  ? Les loups-garous ne doivent leur position qu'à leur capacité à sauter tout ce qui bouge et à nous pondre des chiots à tout bout de champs. Depuis qu'ils ont compris comment se servir de leur queue, ils pensent qu'ils peuvent se garder les meilleurs morceaux de ce monde  ! Ca a toujours été comme ça. Si on a avait pas été là pour les freiner, toutes les espèces de notre monde seraient des bâtards de gros teckels avec le Q.I d'un bichon trisomique.
     ― Oui et donc tu disais qu'on allait tous vivre en harmonie et qu'on allait construire une nation unifiée pour notre survie  ? Intervint Lilah avec une expression figée dans le regard.
     ― Non, ré.pondit Sally blasée, j'ai dit qu'on était là pour essayer. Et là, tout de suite, je pense que c'est pas gagné.
I was asked by some of you if I took commissions to draw your characters. I am no professional artist, so I always fear I won’t be able to translate to paper the inner essence of the character. But since I got so many nice messages, I’m going to try, first with the characters of the people who asked me…

In order :

:iconamaltheren:

:icongogol-joarun:

:iconmjrna:

Please be indulgent with my drawings XD     

If you happen to stumble upon this page and wish for a drawing, don’t hesitate to ask! I won’t be able to do all of the requests because I’m really slow… But I will choose those characters that will seem the easiest for me to understand and draw and will interest me, and I will draw them.      

Thank you once again to all of you who come to my deviant page and who have the kindness to leave me messages!

EDIT : For the payment (to answer to you questions XD) ....well.... i don't know how to ask lol....I have a pb with that... I'm not a professionnal so i like the freedom to do what i want for a commission and i know i can't take all the request...So that's why i ask no money... if you enjoy by the painting, so i let you give me what you want ^^

****************************************************************************************************

Plusieurs d’entre vous m’ont demandé si je pouvais réaliser quelques commissions de leurs personnages ^^ Alors je ne suis pas une pro donc je ne sais jamais si ej vais réussir à traduire ce qui fait l’essence d’un personnage, mais comme c’est très gentil d’avoir déjà demander, je vais essayer de faire celles qu’o m’a demandé….En vous demandant toute votre indulgence XD

Dans l’ordre, si je me trompe pas, il y a :

:iconamaltheren:

:icongogol-joarun:

:iconmjrna:

Si ceux qui passent par ici souhaitent que je leur fasse un dessin, qu’ils n’hésitent pas à le dire ! Bien sur je ne pourrais pas tous les faire parce qu’hélas je suis hyper lente …Mais selon les perso que je lirais, j’en prendrai quelques uns qui m’intriguent que je sens que je suis capable de faire et je vous le dirais ^^

Merci encore à tous ceux qui viennent me voir sur ma page deviant et qui ont la gentillesse de m’y laisser un petit mot !

EDIT : alors pour le paiement, pour répondre à vos questions, ben en fait....je sais pas quoi demander ... je suis pas pro, j'aime bien la liberté que me donne ce statut...je sais que je ne pourrais faire exactement ce que les gens me demandent parce que j'ai mes limites...et je sais que je ne pourrais vous faire à toutes vos commissions faute de temps et d'inspiration...Donc voilà....si certaines sont très contentes de ce que je fais, ben je les laisse libre de me donner ce qu'elles veulent ^^ voilààààà !